Algérie, 5e en Afrique dans la téléphonie mobile

Cliquer ici pour agrandir

Le continent africain, au vu de son retard notable dans le domaine de la téléphonie mobile, rattrape coûte que coûte ses voisins, à l’image de la partie subsaharienne qui enregistre la plus grande croissance (40 % annuel) depuis près de treize années.

C’est l’Association Mondiale des Opérateurs de télécommunications qui a dressé ce constat en fin d’année passée, et qui présage de bonnes choses pour le secteur de la téléphonie mobile, ses acteurs et ses utilisateurs. Cette croissance maintenue et l’évolution des offres mobiles, des infrastructures et des services proposés de plus en plus attractifs, fait prévoir aux spécialistes le nombre d’un milliard d’abonnés dans la région d’ici 2015, soit dans deux petites années seulement. Pour illustrer ce fait, l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) a recensé les pays africains connaissant le plus grand nombre d’abonnés au travers d’un top 10, dans lequel l’Algérie occupe une place médiane en 5e position. Et parce que ces données ont davantage de sens une fois mises à coté d’informations référentielles, vous trouverez entre parenthèses le nombre d’habitants que comptent les pays en question.

Le classement des 10 pays africains en termes d’abonnements mobiles :

1-Nigeria: 112 777 785 abonnés (sur 170 123 740 habitants – 2012)
2-
Égypte : 96 798 801 abonnés (sur 84 003 147 habitants – 2013)
3-
Afrique du Sud : 68 394 000 abonnés (sur 51 770 560 – 2011)
4-
Maroc : 39 016 336 abonnés (sur 32 309 239 – 2012)
5- Algérie :
37 692 000 abonnés (sur 37 900 000 - 2013)
6-
Kenya : 30 731 754 abonnés (sur 43 013 341 – 2012)
7- Soudan :
27 658 595 abonnés (sur 34 206 710 – 2012)
8-Ghana : 25 618 427 abonnés (sur 24 965 816- 2011)
9- Éthiopie :
20 523 889 abonnés (sur 90 873 739 – 2011)
10- Côte d’Ivoire :
19 826 837 abonnés (sur 23 202 000 – 2012)


Source