Des câbles à fibre optique pour relier Oran et Valence

Cliquer ici pour agrandir


Annoncé l’année dernière par le PD-G d’Algérie Télécom, Azouaou Mehmel, le projet de la troisième ligne internationale sous-marine de câbles à fibre optique Oran-Valence voit peu à peu le jour.

En effet, le ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication a déclaré que trois soumissions pour la réalisation de ce projet ont été enregistrées, notant que l’ouverture des plis techniques et financiers a déjà été effectuée, le 27 mai dernier.

La réalisation de ce projet, inscrit depuis 2004 à travers le plan ORSEC, s’est vue allouer une somme de 2.2 milliards Da pour un délai de 14 mois à partir de la signature du contrat. L’objectif des pouvoirs publics est d’éviter l’isolement de l’Algérie du reste du monde, puisque l’inondation de Bab El Oued en 2001 et le séisme de Boumerdès en 2003 ont causé la coupure des deux câbles sous-marins ALPAL2 et SMW2, à partir d’Alger.

Le deuxième câble en question a déjà été retiré en 2006 n’étant plus exploité, cédant sa place au câble SMW4 qui, à son tour, a été coupé en 2009 à partir d’Annaba, entraînant ainsi une congestion du trafic voix et données. To^^^^ois, la liaison à fibres optiques sous-marine Oran-Valence servira aussi à doubler la protection des deux câbles.


Source