Il court il court le Puma d'AMD

Samedi 12 juillet 2008 à 00:10

Cliquer ici pour agrandir
Turion X2 ultra

Après avoir lancé sa plateforme mobile Puma il y a plus d’un mois, AMD se retrouve avec très peu d’offres sur le marché.

Un mois d’avance

Pourtant, lors de son lancement, AMD nous avait garanti que le marché serait inondé par cette plateforme censée concurrencer le Centrino 2 et qui profite du retard de ce dernier (cf. « AMD lance Puma : l’anti Centrino 2 »). Même si Dell était absent, AMD affirmait qu’Acer, Asus, Clevo, Fujitsu, Fujitsu Siemens Computers, HP, MSI, NEC et Toshiba seraient de la partie.

Néanmoins, force est de constater qu’à part pour MSI et Fujitsu Siemes, les autres constructeurs n’ont pas encore donné signe de vie du Puma et les machines des deux précurseurs sont donc les seules plateformes Puma que l’on trouve en Europe. De plus, même les modèles MSI et Fujitsu Siemens ne sont pas disponibles en si grande quantité que cela.

Et un beau retard

Alors que l’on attend le lancement de la plateforme Centrino 2 pour le 14 juillet (cf. « Centrino 2 retardé au 14 juillet »), il est regrettable qu’AMD n’ait pas mieux tiré parti de son avance. Les raisons ne sont pas très claires. AMD aurait-il eu des pénuries qui l’auraient empêché d’approvisionner ses partenaires ? Après tout, il est vrai que la plateforme était initialement prévue pour la rentrée scolaire (cf. « La réponse d’AMD au Centrino 2 »). Le problème serait-il ailleurs avec des constructeurs qui n’auraient pas été séduits ? Il est vrai que Puma n’est pas une bête de course et le Turion n’est pas aussi plébiscité que le Centrino, mais AMD offre une machine à un prix intéressant qui pourrait en séduire plus d’un. Au final, AMD va devoir essuyer la vague de Centrino 2 qui devrait débarquer ce lundi et force est de constater qu’il ne semble pas si prêt que cela.

source : http://www.presence-pc.com/actualite/AMD-Puma-30383/