IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM


Affichage des résultats 1 à 3 sur 3
Share |

Discussion: Les Déclarations de "Mme Derdouri" sur l'Avenir d'Algérie Télécom

  1. #1
    Date d'inscription
    février 2011
    Localisation
    Tizi - Ouzou
    Messages
    7 799
    Remerciements
    341
    Remercié 891 fois dans 555 messages
    Pouvoir de réputation
    21

    Erreur Les Déclarations de "Mme Derdouri" sur l'Avenir d'Algérie Télécom


    Amélioration du service public d’Algérie Telecom : Mme Derdouri insiste sur la prise en charge des doléances


    Cliquer ici pour agrandir

    Aucun manquement ou écart de comportement envers la clientèle ne sera toléré dorénavant. Des mesures sévères seront prises contre tout agissement susceptible d’influer négativement sur la réalisation des objectifs du secteur en tant que partie prenante de la concrétisation de la ferme volonté du gouvernement de traduire effectivement et efficacement la réforme du service public, par, notamment, la réalisation d’un changement qualitatif dans la fourniture des prestations aux citoyens.

    C’est ce qu’a déclaré hier à Alger, la ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Zohra Derdouri, lors du regroupement national des directeurs d'agences commerciales des Télécommunications et centres de production des Télécommunications sur le thème « pour l’amélioration du service public au profit du citoyen ». Mme Derdouri a expliqué que « s’il est vrai que des améliorations sont enregistrées dans le secteur des télécoms, il n’en demeure pas moins que les résultats obtenus jusqu’à présent sont en deçà des objectifs escomptés et ne reflètent pas, suffisamment, les efforts déployés par l’Etat dans le cadre du programme du gouvernement qui accorde au secteur un intérêt particulier de par son rôle dans le développement socioéconomique du pays et de sa contribution au bien être de la population. »

    Elle a indiqué qu’« Algérie Télécom, en tant qu’opérateur public historique, doit assumer pleinement sa mission de service public, envers toutes les couches et catégories sociales, à n’importe quel point du térritoire national et contribuer, ainsi, à la prévention et au renforcement de la confiance entre le citoyen et l’Etat. Il nous a été donné de constater que le citoyen, en général et les abonnés au téléphone et internet qu’il soient de simples citoyens ou des professionnels, se trouvent confrontés quotidiennement à des difficultés qui n’ont pas lieu d’être, vu les moyens mis en place par Algérie Télécom. »

    Dans ce sens, la ministre a insisté sur l’activité des structures d’Algérie Télécom qui selon elle, doivent être guidée en permanence par le souci d’assurer un accueil digne de l’image de marque du secteur, de garantir une continuité du service et de traiter les clients de manières respectueuse, équitable et transparente. « Il revient donc aux responsables chacun selon son rang de veiller rigoureusement à la prise en charge sérieuse et efficace des préoccupations et doléances des citoyens, tout particulièrement les dérangement et les perturbations affectant l’internet. Le bon accueil, le respect, la disponibilité et la célérité doivent être notre crédo pour faire de nos structures des espaces où le client se sente réellement roi», a-t-elle souligné.

    Selon elle, l’engagement de tous sera le seul garant afin de relever ce défi qui appelle une mobilisation sans faille de tout un chacun, quel que soit son grade ou son poste. La ministre a tenu à indiquer qu’« en l’espace de trois mois il y a eu 1100 coupures de câbles fibres optiques sur le territoire national dont 59 actes de sabotages et ce n’est pas pour cette raison qu’il faut abandonner. »

    Un système de récompense pour les travailleurs d’Algérie Télécom

    Afin d’améliorer la qualité de service, Mme Derdouri a demandé au PDG d'Algérie Télécom, Azzouaou Mehmel, de réfléchir à mettre en place des systèmes de récompense pour les travailleurs du secteur afin de les encourager et améliorer la qualité de travail. « Il faut reconnaître les efforts des travailleurs et les récompenser. Je demanderai au PDG d’Algérie télécom de réfléchir en même temps à un système de contrôle pour ceux qui ne respectent pas les règles de base qui sont le respect du citoyen, qualité de service, le client est roi quelle que soit la circonstance », a déclaré Mme Derdouri. De son côté, M. Mehmel a insisté sur la formation du personnel qualifié par rapport aux nouvelles technologies qui s’impose dans le monde.

    La téléphonie fixe sera ouverte à la concurrence

    L’Algérie envisage d'ouvrir le marché de la téléphonie fixe à la concurrence afin de "créer un réel climat de concurrence", a annoncé la ministre. "Actuellement, il n’existe en Algérie qu’un seul opérateur de téléphonie fixe, en l’occurrence Algérie Télécom. Nous voulons créer de réelles conditions de concurrence en installant un ou plusieurs autres opérateurs pour le fixe", a précisé Mme Derdouri lors d’un point de presse animé conjointement avec le PDG d’AT, Azouaou Mehmel, en marge d’un regroupement national des directeurs commerciaux et de production d’Algérie Télécom. "Dès que cette question sera mûre, nous informerons la presse de tous les détails y afférant", a-t-elle ajouté.

    La ministre a également évoqué la possibilité de permettre à d'autres opérateurs d'accéder au marché de la téléphonie mobile. Outre l'opérateur historique Mobilis, il existe deux opérateurs privés activant dans la téléphonie mobile en Algérie, à savoir Djezzy et Ooredoo. Concernant le projet de loi relatif à la signature et à la certification électroniques, Mme Derdouri a rappelé que ce projet a été adopté récemment par le Conseil des ministres et devra être examiné et adopté prochainement par le Parlement. Le projet de loi relatif à la signature et à la certification électroniques, qui vise à améliorer le climat de confiance dans la dématérialisation et la fluidification des échanges économiques, a pour objectif de "créer un climat de confiance" dans les transactions sur le web, a-t-elle expliqué. Ce texte tend également à la "modernisation" de l'administration par le recours à la technologie numérique.

    L’instauration de la signature et la certification électroniques a été notamment une revendication du patronat afin de faciliter les opérations économiques et sécuriser les données. La certification électronique vise à protéger les échanges et les transactions dans le réseau numérique des différentes menaces, telles que les attaques informatiques, l’accès à des informations confidentielles ou le vol de données.

    Source

  2. Les membres suivants ont remercié Hicham pour ce message :

    the departed (10/09/2014)

  3. #2
    Date d'inscription
    novembre 2008
    Messages
    158
    Remerciements
    196
    Remercié 42 fois dans 31 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut Re : Les Déclarations de "Mme Derdouri" sur l'Avenir d'Algérie Télécom

    il manqué que ça un système de récompense pour l'incompétence .... Il n'y a plus rien à espérer de ces gens-là si ils inquiètent vraiment de l’état des coms en Algérie déjà ils auraient pas du fermer Assila qui providé la IPTV et a l’époque ... tous ça n'est pas sincère car jusqu'à maintenant rien n'a changé ..... maintenant c'est le temps des punition il faudra viré du personnel et la il vont comprendre que ces du sérieux mais la ce n'est que des parole en l'aire qu'on entend depuis des années

  4. #3
    Date d'inscription
    mars 2014
    Localisation
    Wonderland
    Messages
    1 362
    Remerciements
    210
    Remercié 495 fois dans 353 messages
    Pouvoir de réputation
    5

    Par défaut Re : Les Déclarations de "Mme Derdouri" sur l'Avenir d'Algérie Télécom

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par La ministre Cliquer ici pour agrandir

    Outre l'opérateur historique Mobilis, il existe deux opérateurs privés activant dans la téléphonie mobile en Algérie, à savoir Djezzy et Ooredoo.
    ..?!

    Deux opérateurs privés..?

    Djezzy n'appartient-elle pas à l'État actuellement..?


    Envoyé de mon GT-N8000 en utilisant Tapatalk

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon