Travaux publics
Ghoul inspecte des chantiers d’Alger

Les chantiers d’Alger des travaux publics avancent à un rythme soutenu. Le ministre des Travaux publics a encore, ce jeudi, fait une tournée d’inspection des chantiers où il a constaté le taux appréciable d’avancement des travaux. Premier point : le dédoublement de la RN11 qui relie Staouéli à Aïn Benian.

La première tranche est quasiment achevée, et M. Ghoul de presser l’entreprise EVSM chargée de la seconde tranche, Aïn Benian-port El-Djamila, d’installer rapidement son chantier pour lancer les travaux. Il a, par ailleurs, insisté sur les travaux de finition et le rétablissement de l’environnement aux abords de la première partie.

Seconde étape : la RN36 allant de Chéraga à Tessala El-Merdja en passant par Ouled Fayet, Baba Hassen et Douéra qui débouche sur l’autoroute à Boufarik. Quelques contraintes ont été relevées sur ce chantier, notamment le problème de l’expropriation qui ralentit, selon le DTP, le rythme des travaux. Le ministre a invoqué le décret stipulant la possession immédiate de l’emprise. En effet, pour utilité publique, ces biens “terrains ou immeubles” sont expropriés et indemnisés à leur valeur réelle. Ce tronçon étant considéré stratégique, ces biens tombent alors sous le coup du décret. Dernière escale, le carrefour Aïn Allah. M. Ghoul a procédé à l’ouverture de la seconde trémie, Ben Aknoun vers Bois-des-Cars. Désormais, les automobilistes ne sont plus contraints de subir les interminables bouchons de ce carrefour. Le ministre a instruit le DTP d’achever les travaux de sécurité du tube doté pour la première fois d’un système de détection d’incendie et de fermeture automatique. Dès qu’un incendie se déclare dans le tube, une barrière obstrue automatiquement l’entrée et bloque la circulation. Il a également insisté sur la finition des travaux en surface. Les deux trémies superposées sont dotées d’un accès de communication, des issues qui permettent de passer de l’une à l’autre. D’ici la rentrée, la plupart des chantiers d’Alger seront livrés et opérationnels. M. Ghoul a souvent appelé les entreprises à accélérer la cadence de réalisation.

source : http://www.liberte-algerie.com/edit....%E2%80%99Alger