IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM


Affichage des résultats 1 à 1 sur 1
Share |

Discussion: [Mobilis vs Algérie Télécom] Une guerre silencieuse qui se joue dans les coulisses !

  1. #1
    Date d'inscription
    février 2011
    Localisation
    Tizi - Ouzou
    Messages
    7 799
    Remerciements
    341
    Remercié 891 fois dans 555 messages
    Pouvoir de réputation
    21

    Erreur [Mobilis vs Algérie Télécom] Une guerre silencieuse qui se joue dans les coulisses !

    [Mobilis vs Algérie Télécom] Une guerre silencieuse qui se joue dans les coulisses !

    Cliquer ici pour agrandir

    Depuis quelques semaines, les principaux sujets de discussion en Algérie sont : « Chute du Prix du pétrole », « exploitation du gaz de schiste » ou même « remaniement du gouvernement » … et pourtant ce ne sont pas les seuls préoccupations.

    En effet, on est en 2015,et on a vu aucune amélioration dansla stratégie numérique du pays … pour ne pas dire qu’on en a aucune. Pire, cette dernière est toujours sous l’influence de la bureaucratie et de la politique.

    Que se passe-t-il entre Algérie Télécom et Mobilis ?


    Depuis déjà plusieurs mois que l’opérateur historique, Algérie Télécom, et sa filiale mobile, ATM Mobilis, se livrent une silencieuse bataille de stratégie en l’absence de toute capacité d’arbitrage et de réponse structurante du Ministère de la poste et des TIC, dirigé par Mme Zohra Derdouri.

    De quoi s’agit-il ?


    En novembre dernier, Mobilis a lancé un appel d’offres pour la «fourniture, l’installation et la mise en service des équipements de transmissions haut débit de technologie NG-DWDM, avec fourniture du câble fibre optique et équipement passif».

    Jusque là tout va bien, mais sans savoir que Mobilis s’approvisionne en fibre optique et donc en bande passante chez sa maison mère qui n’est autre qu’Algérie Télécom. C’est donc un très gros client pour Algérie Télécom.

    Mobilis veut sa propre infrastructure en fibre optique, d’accord mais … Si Mobilis s’émancipe du réseau de fibre optique d’Algérie Télécom, cette dernière perdra 8 millions de dollars de chiffre d’affaires par jour.

    … Bientôt des licenciements en masse chez Algérie Télécom ?

    Le P-DG d’Algérie Télécom, Azouaou Mehmel, a fait savoir récemment à l’UGTA (Union générale des travailleurs algériens) qu’il serait obligé de réduire de plusieurs milliers ses effectifs si Mobilis se dote de son propre réseau de fibre optique et n’achète plus son passage par celui d’Algérie Télécom.

    Conciliabules et lobbying paragouvernemental, la date de dépôt des offres a été reportée deux fois par le PDG de Mobilis, Saâd Damma.

    Une chose est claire, les deux responsables veulent ce qui est de mieux pour leurs entreprises. Azouaou Mehmel ne veut pas perdre son gros client sur le marché de la Data et Saâd Damma veut quant à lui, se détacher des chaines d’Algérie Télécom et évoluer avec son temps et surtout s’aligner sur les standards de la fibre optique que détiennent ses concurrents Djezzy et Ooredoo …. ah faudra-t-il peut être rappeler à Azouaou Mehmel que Mobilis a deux concurrents contrairement à Algérie Télécom qui n’en a aucun … et vu tout l’arsenal qu’a dégainer Ooredoo, on peut pas espérer mieux pour Mobilis.

    Malheureusement «la tutelle» du secteur est tragiquement dépourvue de réponse dans un conflit domestique qui pose le problème de la stratégie des acteurs dans le numérique.

    Et qui en est responsable ?

    Souvenez-vous, en 2013, Zohra Derdouri, Jusqu’alors, Présidente de l’ARPT, a fait du lobbying auprès du gouvernement pour bloquer la loi sur les TIC de son prédécesseur Moussa Benhamadi, Alors, Ministre de la poste et des TIC.

    Conséquence, les instruments juridiques sont absents pour préserver les intérêts de l’opérateur historique, tout en permettant à Mobilis de faire face à la concurrence. On dit merci qui ? Zohra derdouri !

    Si les choses ne s’arrangent pas, La solution sera sûrement dans la convergence fixe-mobile, partout en œuvre dans le monde, puisque les anciens acteurs de la téléphonie fixe fusionnent avec leur filiale du mobile pour apporter une solution intégrée d’offres de service voix et data.

    On peut citer le cas de nos voisins : Maroc Télécom propose des services de téléphonie mobile et fixe pour faire face à la concurrence de Inwi et Méditel. idem pour Tunisie Télécom qui est présente depuis longtemps sur le marché de la téléphonie fixe et mobile.

    Pour préparer le terrain à une telle convergence fixe-mobile et éviter la bataille Algérie Télécom-Mobilis, il faut disposer d’une gouvernance sensible à l’enjeu numérique … autant dire que ce n’est pas gagné !

    L’ironie de l’histoire, au moment où Algérie Télécom essaye de s’améliorer et se rapprocher encore plus de sa clientèle, elle va jusqu’à même changer son slogan pour « Toujours plus proche » …. c’est tout le monde qui veut se barrer !

    Source : AndroiDZ

  2. Les 2 membres suivants remercient Hicham pour ce message :

    Apilas (03/02/2015),riadtaihi (20/01/2015)

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon