42 % pour les bénéfices de Microsoft

Dimanche 20 juillet 2008 à 00:40

Cliquer ici pour agrandir
Microsoft vient d’annoncer ses résultats trimestriels et parle d’un bénéfice en hausse de 42 % par rapport à la même période l’année dernière.

Bons résultats

Les bénéfices de son quatrième trimestre fiscal qui s’est terminé le 30 juin sont de 4,3 milliards de dollars. Comparativement, l’année dernière, à la même époque, Microsoft parlait de 3 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires s’élève à 15,8 milliards de dollars, soit une hausse de 14 % par rapport aux 13,4 milliards de dollars de l’année dernière.

Mauvais analystes ?

Néanmoins, malgré ces résultats et des propos positifs de la part de Microsoft qui se félicite, certains analystes se disent « déçus ». Non seulement Wall Street espérait plus de bénéfices, mais attendait aussi que les prévisions de Microsoft soient plus audacieuses. La firme de Redmond table sur un chiffre d’affaires de 14,7 à 14,9 milliards au prochain trimestre, alors que la place financière attendait 15,1 milliards. La réponse de Wall Street ne s’est pas fait attendre et malgré les bons résultats de la firme, l’action de Microsoft a perdu 6 %. Microsoft a immédiatement condamné les analystes en expliquant que les résultats annoncés par la firme correspondent aux objectifs qu’il avait fixés durant son premier trimestre fiscal.

Vista va de mieux en mieux

On notera que malgré la mauvaise presse qu’a connue Vista, le chiffre d’affaires du département Windows a vu son chiffre d’affaires grimper de 16 % pour atteindre 3,22 milliards de dollars alors que plus de 40 millions de licences Vista ont été vendues ce trimestre et que plus de 180 millions ont été vendus depuis le lancement du système d’exploitation. Il est vrai que non seulement les ordinateurs qui sont rétrogradés à XP sont considérés comme possédant une licence Vista, mais que Microsoft continue aussi de vendre son système d’exploitation sur quasiment tous les PC vendus (Mac et ordinateur Linux exclus), ce qui lui procure un avantage indéniable. Certes, les parts de marché de Windows baissent lorsque l’on considère tous les systèmes d’exploitation (cf. « Moins de 90 % de Windows d’ici peu de temps ? »), mais force est de constater que Vista à de moins en moins mauvaise presse, la tempête se dissipant petit à petit et les utilisateurs s’habituant au nouveau système d’exploitation. De plus, à la lecture de ces chiffres, Microsoft reste un géant qui semble intouchable.

source : http://www.presence-pc.com/actualite/Microsoft-30497/