IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM

Affichage des résultats 1 à 1 sur 1
Share |

Discussion: Béjaïa : Mise à l’écart du directeur de l’actel d’amizour

  1. #1
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Oran
    Messages
    1 301
    Remerciements
    242
    Remercié 111 fois dans 83 messages
    Pouvoir de réputation
    12

    Algérie Béjaïa : Mise à l’écart du directeur de l’actel d’amizour

    «Il s’agit d’un règlement de comptes»


    Démis, jeudi dernier, de ses fonctions de directeur de l’Actel d’Amizour, M. Zenati L’Hacene refuse de baisser les bras jusqu’à, affirme-t-il, «(son) rétablissement dans (ses) droits».
    Pour lui, cette décision relève, ni moins ni plus, «d’un règlement de compte» pour avoir dénoncé la marginalisation dont est victime l’Actel d’Amizour.

    «On a mis fin à ma fonction de directeur de l’Actel d’Amizour, parce que j’ai osé dénoncer le favoritisme du directeur opérationnel des télécommunications de Bejaïa, qui a privé l’agence d’Amizour de modems d’Internet, alors qu’il en distribue sans mesure aux autres agences.

    Ce directeur n’a pas daigné visiter l’Actel d’Amizour, malgré les multiples requêtes que je lui envoyais depuis le 1er septembre dernier. Ma mise à l’écart est un règlement de compte», s’est-il plaint, hier, au téléphone.
    La mise à l’écart de M. Zenati du poste de Directeur et sa désignation en qualité de Technicien Supérieur, est justifiée officiellement par «le rapport négatif établi par le directeur opérationnel des télécommunications de Bejaïa», lit-on dans la décision qui lui a été faxée à son bureau.

    Par ailleurs, un élan de solidarité au sein de la société civile d’Amizour est né au-lendemain de cette décision pour réclamer «l’annulation de la suspension arbitraire à l’encontre du directeur de l’Actel d’Amizour».
    Dans une pétition, signée par cinq associations activant dans la daïra d’Amizour et transmise à notre rédaction, les signataires du document dénoncent «la décision arbitraire de l’administration d’Algérie Télécom de relever de ses fonctions le directeur de l’Actel d’Amizour, et ce, en violation des procédures administratives en la matière».

    Ces associations craignent que la mise à l’écart de M. Zenati soit un prétexte pour «délocaliser l’Actel d’Amizour vers une autre localité».

    «Cette décision, que nous considérons comme un abus d’autorité, cache mal des manœuvres qui visent à affaiblir encore davantage notre commune et, probablement, une volonté de déstabiliser et même de délocaliser cette agence vers une autre localité», écrivent les signataires de ladite pétition.
    Ces derniers dénoncent, d’ailleurs, le boycott de l’Actel d’Amizour par le directeur de wilaya.

    «Le directeur opérationnel de Bejaïa, qui a eu à effectuer des visites à travers plusieurs agences Actel de la wilaya, n’a pas jugé opportun de se rendre dans celle de notre commune.

    Cette attitude soulève quelques interrogations au sein de la population.

    Est-ce un boycott programmé, un mépris décidé par les responsables et destiné à régler des comptes personnels avec le directeur de l’Actel d’Amizour ?», s’est-on interrogé.

    En tous les cas, c’est le sentiment que partagent ces associations.

    «La descente effectuée, le mercredi 11/02/2015, par une pseudo commission dépêchée au niveau de l’Actel d’Amizour, laisse penser, qu’en effet, il s’agit d’un règlement de compte avec un responsable qui dérange par son franc-parler, lorsqu’il s’agit de défendre les intérêts de l’agence d’Amizour», a-t-on dénoncé.

    Pour elles, «l’acharnement» contre le directeur de l’Actel d’Amizour se manifeste «parce qu’il a tout simplement dénoncé énergiquement le «deux poids, deux mesures» érigé en mode de gestion, par le DOT de Bejaïa, en matière de dotation en lignes 4G Fixe et Internet et dont notre commune est sérieusement pénalisée par rapport aux autres localités», souligne-t-on dans cette pétition.

    En outre, les rédacteurs de la demande rappellent que «pendant que des responsables se cloîtraient au chaud dans leurs bureaux, le directeur de l’Actel d’Amizour, qui a à son actif 33 ans de bons et loyaux services rendus à l’entreprise, n’a pas hésité une seconde à faire face, aux côtés des citoyens, aux tentatives de pillage et saccage de l’Actel durant les événements qu’a connus la région, et ce, avec tous les risques auxquels il s’exposait», a-t-on affirmé.

    Source
    Dernière modification par algérien_dz ; 18/02/2015 à 13h47.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon