Entrée en vigueur des nouvelles taxes sur les véhicules

01.08.2008

Cliquer ici pour agrandir

La loi de finances exclut les véhicules qu’amènent les émigrés en Algérie des nouvelles taxes.

Les mesures relatives à l’imposition de nouvelles taxes sur les véhicules sous forme de vignettes sont entrées en vigueur vendredi, après l’adoption de la loi de finances complémentaire qui prévoit cette mesure. Désormais, la nouvelle réglementation s’appliquera à tout citoyen acquéreur de véhicule.


D’après les détails de la loi de finances complémentaire publiée dans le journal officiel, le citoyen paie sur les véhicules neufs importés et acquis localement le montant de 50 mille dinars la première année pour un véhicule essence et dont la cylindrée ne dépasse pas les 800 centimètres cubes.

Pour le véhicule essence dont la cylindrée se situe entre 800 et 1500 centimètres cubes, l’acquéreur paiera 70 mille dinars.

La taxe est de 80 mille dinars pour tous les véhicules essence dont la cylindrée comprise entre 1500 et 2000 centimètres cubes, alors qu’elle est de 90 mille dinars pour une cylindrée de 2000 à 2500 centimètres cubes.

S’agissant des véhicules 4x4 à carburation essence dont la cylindrée dépasse 2500 centimètres cubes, la taxe est de 100 mille dinars.

Pour les nouveaux véhicules à carburation diesel, le propriétaire paiera 70 mille dinars si la cylindrée de son véhicule est de 1500 centimètres cubes, 90 mille dinars si la cylindrée est comprise entre 1500 et 2000 centimètres cubes, 100 mille dinars pour la cylindrée se situant entre 2000 et 2500 centimètres cubes et plus de 150 mille dinars si la cylindrée du véhicule dépasse les 2500 centimètres cubes.

La loi de finances exclut de ces taxes les véhicules qu’amènent les émigrés en Algérie

source : http://www.echoroukonline.com/fra/actualite/1618.html