Mohamed Hammadi a pris ses fonctions hier
La DG d’Algérie Poste remplacée

La directrice générale de la poste Mlle Ghania Houadria a été relevée de ses fonctions. L'inspecteur général du ministère de la Poste et des Technologies de la communication et de l'information, Mohamed Hammadi, a été en effet nommé hier nouveau directeur général d'Algérie Poste. Mlle Ghania Houadria occupait ce poste depuis 2002. Le nouveau patron d’Algérie Poste a pris ses fonctions hier. La passation des consignes entre la directrice générale sortante et son successeur s'est déroulée en présence du ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Hamid Bessalah.

Mohamed Hammadi a fait l'essentiel de sa carrière au sein du secteur de la poste et des télécommunications où il a débuté comme inspecteur avant d'être nommé aux postes de directeur de wilaya à Tiaret puis à Relizane. Il a ensuite été désigné à la tête de la direction territoriale de la poste d'Alger qui regroupe les six principales wilayas du centre du pays. Il y a près de deux ans, il a été nommé inspecteur général du ministère. Il faut savoir que le nouveau patron d'Algérie Poste faisait partie des candidats proposés par l'ancien ministre Boudjemâa Haïchour pour remplacer Mlle Houadria, dont le départ avait été annoncé à plusieurs reprises au cours de ces huit deniers mois. Selon des observateurs avertis, cette nomination mettrait sans doute fin à la tension qui règne depuis près d'une année au sein d'Algérie Poste. La crise avait atteint son paroxysme au début du mois de mars lorsque l'ancienne directrice générale avait décidé de remplacer le directeur des ressources humaines (DRH) Omar Zeraga. Les employés d'Algérie Poste avaient alors protesté contre cette décision en empêchant la passation de consignes entre le DRH et son successeur désigné par Mlle Houadria alors que les nominations à ce poste relèvent des prérogatives du ministre. Omar Zeraga, qui jouit de l'estime de la plupart des travailleurs de l'entreprise, a été récemment rétabli dans ses fonctions par le nouveau ministre Hamid Bessalah. Il faut savoir que l'ancien ministre n'avait pas caché sa volonté de nommer un nouveau responsable à la tête de la Poste. Il avait même expliqué lors du Forum de l'ENTV il y a quelques mois qu'une nouvelle étape s'ouvrait à Algérie Poste qui a désormais besoin d'un sang neuf. Une étape qui nécessite la désignation d'un gestionnaire pour faire marcher l'entreprise. À priori Mohamed Hammadi aura la tâche facile : pur produit du secteur, il connaît tous les rouages de l'entreprise et devrait réussir à sortir de sa torpeur cette entreprise qui gère quelque 10 millions de comptes.

source : http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=97684