A la recherche de la Sittelle kabyle | Le rapport de voyage Cliquer ici pour agrandir

Cliquer ici pour agrandirLe rapport de voyage

Le but du voyage

Le but de mon voyage du 6 au 11 mai 1993 était surtout de cocher la Sittelle kabyle et de visiter le Djebel Babor, deux objectifs qui m'ont demandé beaucoup d'efforts. En tant que citoyen britannique, j'ai du acquérir un visa, et j'ai pris un vol charter depuis l'aéroport londonien de Stansted jusqu'à Monastir en Tunisie.

Le 6 mai 1993

Accès (en rouge) au Djebel Babor
Cliquer ici pour agrandir

Je suis arrivé à Monastir tard dans la nuit, et j'ai dormi dans l'aéroport jusqu'à 4h du matin. Je suis ensuite parti vers Sousse, d'où j'ai pris un train vers Tunis à 5h20 et suis arrivé à 8h00. A la gare de Tunis, j'ai pris un ticket de train en première classe vers Sétif en Algérie, pour environ 20 euros. La train est parti à 10h20, a traversé la frontière entre 14h et 15h, et a atteint Annaba à 17h30.


Le 7 mai
Je suis arrivé à Sétif à 1h50 du matin, j'ai dormi dans la salle d'attente de la gare jusqu'à 5h20 et j'ai commencé mon trajet vers le Djebel Babor. J'ai marché le long de la N9 jusqu'au village de Tizi N'bechar, que j'ai atteint à 7h45. J'ai continué mon trajet vers El Jemaa pour monter sur le Djebel Babor. Après avoir marché 6 km, j'ai fais de l'auto-stop sur 25 km jusqu'à un croisement, jusqu'à un chemin permettant d'atteindre la face est de la montagne. Après trois heures de marche dans la forêt de cèdres et de pins, j'ai atteint le sommet recouvert d'une forêt mixte de chênes et de pins. Il y avait encore de la neige sur le sol, et les chênes étaient encore sans feuilles.
J'ai alors entendu une Sittelle kabyle chanter, émettant un nasal "vi'do-vi'do-vi'do !", et j'ai rapidement localisé l'oiseau sur un arbre nu. J'ai vu sept autres oiseaux durant la journée, parfois parfaitement. J'ai installé ma tente et j'ai dormi sur place.

Cliquer ici pour agrandir
Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca)
Photo : Dave Farrow

Outre une troupe de plus de 12 Macaques de Barbarie, voici les autres espèces vues sur le Djebel Babor:

- Vautour fauve (
Gyps fulvus) : 3 ind.
-- Aigle botté (Hieraaetus pennatus) : 4 ind.
- Pic épeiche (Dendrocopos major numidus) : 5 ind.
- Pic de Levaillant (Picus vaillantii) : 5 ind.
- Rubiette de Moussier (Phoenicurus moussieri) : 3 ind.
- Monticole de roche (Monticola saxatilis) : 1 ind.
- Fauvette orphée (Sylvia hortensis) : 1 ind.
- Fauvette à lunettes (Sylvia conspicillata) : 1 ind.
- Pouillot de Bonelli (Phylloscopus bonelli) : 2 ind.

Cliquer ici pour agrandir
Forêt d'altitude dans le Djebel Babor : en mai, il y avait encore de la neige
Photo : Dave Farrow

- Roitelet huppé (Regulus ignicapillus) : commun.
- Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) : plus de 30 ind. (R
Remarque : Riadh Moulai nous signale que contrairement à ce que nous avions écrit précédemment, le Gobemouche de l'Atlas (Ficedula speculigera) est rare dans cette partie de l'Algérie, et que l'espèce vue par Dave Farrow est sûrement le Gobemouche noir ssp type.

- Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) : plus de 30 ind.
- Mésange bleue (Parus caeruleus ultramarinus) : plus de 10 ind.
- Mésange noire (Parus ater ledouci) : commune.
- Geai des chênes (Garrulus glandarius) : 10 ind.
- Crave à bec rouge (Pyrrhocorax pyrrhocorax) : 25 ind.
- Moineau espagnol (Passer hispaniolensis) : 3 ind.
- Moineau soulcie (Petronia petronia) : 1 ind.
- Pinson des arbres (Fringilla coelebs africana) : plus de 30 ind.
- Serin cini (Serinus serinus) : plus de 15 ind.
- Grosbec cassenoyaux (Coccothraustes coccothraustes) : 5 ind.
- Bruant zizi (Emberiza cirlus) : 1 ind.
- Bruant fou (Emberiza cia) : 3 ind.


Le 8 mai

Cliquer ici pour agrandir
Sittelle kabyle (Sitta ledanti) mâle
Photo : Dave Farrow

J'ai passé davantage de temps à admirer et à photographié un couple de Sittelles kabyles creusant une cavité dans un chêne, ce qui leur a pris deux heures et demi. J'ai ensuite marché vers la N9, et fait de l'auto-stop vers la côte, passant la nuit sur une plage près de Ziama Mansouriya.

Le 9 mai

Depuis Ziama Mansouriya, j'ai pris un taxi collectif vers Annaba en passant par Constantine, puis un taxi vers les zones humides d'El Kala. Je me suis arrêté dans une station d'étude à Kantra El Hamra et j'ai rencontré deux jeunes femmes avec des jumelles au cou ! Elles m'ont invité à venir dans la station, où se trouvaient plusieurs autres étudiantes en ornithologie suivant les cours du professeur Chalabi Bouzid. Elles m'ont invité à dormir sur place et à partager leur repas.

Le 10 mai


Cliquer ici pour agrandir
Vue du lac Tonga
Photo : Dave Farrow

Après un petit déjeuner, j'ai suivi quatre étudiantes pour une journée d'observation. Nous avons pris un bus pendant 6 km vers le Lac Tonga, et avons ensuite marché. Nous avons observé de nombreuses espèces, et sommes ensuite rentré à Kantra El Hamra pour un très bon déjeuner.

Espèces vues au Lac Tonga (Lire notre article sur le parc national d'El Kala).
- Héron pourpré ( Ardea purpurea) : 15+ ind.
- Fuligule nyroca (Aythya nyroca) : 50+ ind.
- Erism&ture à tête blaanche (Oxyura leucocephala) : 12 ind.
- Circaète Jean-le-blanc (Circaetus gallicus) : 1 ind.
- Aigle botté (Hieraaetus pennatus) : 2 ind.
- Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) : 1 ind.
- Busard des roseaux (Circus aeruginosus) : 10+ ind.
- Buse variable (Buteo buteo) : 3 ind.
- Faucon hobereau (Falco subbuteo) : 1 ind.
- Guifette moustac (Chlidonias hybrida) : 292 ind.
- Martinet pâle (Apus pallidus) : 20+ ind.
- Huppe fasciée (Upupa epops) : 1 ind.
- Guêpier d'Europe (Merops apiaster) : 10+ ind.
- Torcol fourmilier (Jynx torquilla) : 1 ind.
- Pic de Levaillant (Picus vaillantii) : 1 ind.
- Etourneau unicolore (Sturnus unicolor) : 10+ ind.
- Bulbul commun (Pycnonotus barbatus) : 15+ ind.
- Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos) : commun.
- Pouillot de Bonelli (Phylloscopus bonelli) : 4 ind.
- Hypolaïs polyglotte (Hippolais polyglotta) : 2 ind.
- Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) : 1 ind.
- Pie-grièche à tête rousse (Lanius senator) : 5+ ind.
- Serin cini (Serinus serinus) : 10+ ind.
- Moineau espagnol (Passer hispaniolensis) : 10+ ind.


Le 11 mai
J'ai quitté El Kala et pris un bus vers Oum Teboul (voir notre carte autour d'El Kala). Là, j'ai pris un taxi collectif vers Tunis, puis vers Jerdouba. Je me suis ensuite dirigé vers Kasserine via El Kefa, puis vers Gafsa. Mon but était d'atteindre le Djebel Chambi, pour chercher l'Engoulevent à collier roux (Caprimulgus ruficollis). Une pluie m'a surpris dans le semi-désert non loin d'une montagne, et j'ai alors monté ma tente. Mais l'orage était très violent, et les éclairs frappaient de plus en plus près : j'avais même posé des préservatifs sur les montants métalliques pour éviter une éventuelle électrocution ... Heureusement, la pluie a cessé et j'ai pu me sécher.


Le 12 mai
Le lendemain matin, je suis allé prendre un tête avec un fermier non loin de l'endroit où j'avais posé ma tente, et me suis dirigé vers le Djebel Chambi.
Voici les espèces vues sur et près du djebel :
- Perdrix gambra (Alectoris barbara) : 2 ind.
- Courvite isabelle (Cursorius cursor) : 5 ind.
- Alouette calandre (Melanocorypha calandra) : 6 ind.
- Alouette calandrelle (Calandrella brachydactyla) : commune.
- Agrobate roux (Cercotrichas galactotes) : 1 ind.
- Traquet motteux (Oenanthe oenanthe) : 1 ind.
- Traquet oreillard (Oenanthe hispanica) : 5+ ind.
- Moineau soulcie (Petronia petronia) : 3 ind.
- Roselin githagine (Rhodopechys githaginea) : 20+ ind.

Je suis ensuite reparti vers la côte pour prendre mon vol de retour. En passant, j'ai fait quelques observations dans les marais salants de Sahline Sebkha près de l'aéroport de Monastir.


Réagissez à cet article sur notre forum Voyage / Observations ou par e-mail à david.bismuth@ornithomedia.com.

source : http://www.ornithomedia.com/pratique...ge_art66_2.htm