Le PDG d’Orascom dément mollement la vente de sa filiale algérienne Djezzy

Par sonia lyes le 04/08/2008 à 09:37

Les négociations entre France Télécom et le groupe égyptien Orascom Telecom concernant la vente de filiale algérienne de ce dernier ont-elles échoué ? Dans un courrier adressé en début de semaine aux salariés de Djezzy et dont toutsurlalgerie.com a obtenu une copie, le PDG d’Orascom Naguig Sawiris dément toute volonté de cession de sa filiale en Algérie. «Suite à ces déclarations et articles divers qui n’ont rien à voir avec la réalité et qui se nourrissent de spéculations infondées, purement basées sur des comportements d’intoxications et de jalousie commerciale, il m’a paru important de m’adresser à chacun d’entre vous directement. Permettez-moi d’aller droit au but en vous confirmant au nom du Groupe Orascom Telecom que notre filiale en Algérie n’est pas à vendre », écrit M. Sawiris dans son courrier interne adressé aux 3500 salariés de Djezzy.

Pourtant, début juillet, après des révélations de toutsurlalgerie.com, reprises par le quotidien français La Tribune, Anne Bouverot, directrice du développement international de France Télécom, avait indiqué, lors d’une conférence de presse, que le groupe français envisageait des partenariats avec Djezzy ou Nedjma ( filiale de QTel). Mieux : depuis quelques semaines, le titre Orascom Telecom est sous pression à la Bourse du Caire. Les investisseurs redoutent notamment un éventuel désengagement d’Orascom Telecom de sa filiale algérienne, la plus rentable du groupe. Le titre a perdu 35% de sa valeur depuis début 2008.

Dans ce contexte, le choix d’un courrier interne pour démentir des spéculations qui animent les marchés financiers semble peu convaincant. Pourquoi en effet M. Sawiris n’a pas choisi la presse financière internationale pour démentir ces spéculations et calmer les investisseurs? Pourquoi son groupe n’a-t-il jamais commenté officiellement –ou même officieusement- les informations sur sa volonté de se séparer de sa filiale algérienne ? Autant d'interrogations qui rendent peu convaincant le démenti interne du PDG d'Orascom.

source : http://www.toutsurlalgerie.com/alger...ezzy-4407.html