Conjoncture
Les prix du pétrole sous les 120 dollars

Les cours du pétrole ont enregistré une légère hausse hier, les marchés semblant rassurés par le discours de la Réserve fédérale américaine qui a pu les rassurer sur la demande. Ainsi, le baril de Brent (livraison en septembre) prenait 65 cents à 118,35 dollars par rapport à la clôture de mardi soir sur l’Intercontinental Exchange de Londres. Quant au baril de Light Sweet Crude (même échéance), il gagnait 45 cents à 119,62 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Comme prévu, la Réserve fédérale américaine a laissé inchangé mardi son taux directeur à 2%, et laissé attendre un statu quo durable face aux incertitudes d’une économie assaillie à la fois par des risques d’affaiblissement de la croissance et de dérapage de l’inflation. Le Comité de politique monétaire (FOMC) a estimé, dans son communiqué, que la hausse de l’inflation demeure un facteur inquiétant pour le marché, malgré les risques d’affaiblissement de la croissance. Les opérateurs guetteront dans le rapport hebdomadaire du département américain à l’?nergie (DoE) tout nouveau signe d’affaiblissement de la demande, notamment d’essence, particulièrement surveillée pendant la période des déplacements estivaux.

source : http://www.liberte-algerie.com/edit....0120%20dollars