Nehalem et les cartes mères : ce qui change

Jeudi 7 août 2008 à 16:50

Cliquer ici pour agrandir
Nehalem vs Penryn

Nos confrères de MaximumPC ont pu monter une plateforme à base de Nehalem, le prochain processeur Intel, et ils nous expliquent, en images, les nouveautés de cette plateforme qui est attendue pour la fin de l’année.

Un CPU plus gros
Le processeur, du moins le package, est évidemment plus gros : on passe de 775 connecteurs à 1366. Cette surenchère vient de l’intégration du contrôleur mémoire, qui passe du northbridge au processeur et nécessite évidemment une connexion avec la mémoire. Notons aussi que le changement de processeur et surtout de support implique aussi le changement de système de refroidissement, même si certains devraient rester compatibles avec un kit de montage adapté.

Une organisation différente

Cliquer ici pour agrandir
Quatre emplacements DIMM

L’intégration du contrôleur mémoire au processeur modifie aussi la carte mère. Alors qu’on avait un chipset généralement placé sous le CPU, il passe maintenant à droite de ce dernier. De plus, alors qu’on était habitué à des cartes mères équipées de quatre emplacements DIMM (deux fois deux), on risque de se retrouver avec plusieurs configurations. Pour rappel, le processeur pourra, dans certaines versions, travailler sur trois canaux de DDR3, ce qui donne trois possibilités : trois emplacements DIMM, six emplacements DIMM (ce qui peut poser un problème de place) ou quatre emplacements DIMM, comme sur la carte mère Intel. Cette dernière propose une astuce : deux emplacements sont partagés, ce qui fait que si l’on place 2 x 2 Go dans deux emplacements et 2 x 1 Go dans les deux autres, on profite tout de même du Triple Channel.

Cliquer ici pour agrandir
Deux cartes mères

Cliquer ici pour agrandir
Le symbole haut de gamme Intel