IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM

Affichage des résultats 1 à 2 sur 2
Share |

Discussion: Investisseurs arabes en Algérie - les choix risqués du gouvernement

  1. #1
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Investisseurs arabes en Algérie - les choix risqués du gouvernement

    Investisseurs arabes en Algérie - les choix risqués du gouvernement

    Par sonia lyes le 07/08/2008 à 12:07

    Depuis quelques mois, des fonds d’investissements privés arabes multiplient les annonces de projets en Algérie. Officiellement, les montants de ces investissements devraient atteindre plusieurs dizaines de milliards de dollars, notamment dans le tourisme et l’immobilier. Curieusement, hormis le fonds étatique émirati Moubadala qui s’est associé à Sonatrach dans le mégaprojet d’aluminerie de Beni-Saf, tous les autres fonds sont des sociétés privées qui font preuve de peu de transparence : un mystérieux Tarek Ben Laden qui a promis d’investir 50 milliards de dollars avant de disparaître, un fond émirati, présenté comme porteur d’un projet de plusieurs milliards, mais qui ne dispose même pas d’un site Internet…etc. Sur la dizaine de fonds d’investissements privés qui ont manifesté leur intérêt pour l’Algérie, rares sont qui peuvent présenter de sérieuses garanties à l’Etat algérien.

    En plus du manque de transparence financière, ces fonds privés ont la réputation d’être des spéculateurs dont la seule ambition est de faire un maximum de bénéfices en un temps réduit. Certains fonds exploitent même leurs annonces en Algérie pour masquer des difficultés dans d’autres pays. C’était notamment le cas d’Emaar, l’année dernière. Le groupe, confronté des soucis en Egypte (des investissements coûteux dans le foncier) et en Arabie Saoudite (des difficultés dans le projet de King Abdallah City), avait fait diversion en annonçant des projets de 25 milliards de dollars en Algérie, avant de les geler prétextant des problèmes de foncier. Cette annonce avait également profité à son cours en Bourse.

    Selon un spécialiste des fonds d’investissements interrogé par toutsulalgerie.com, l’Algérie fait un mauvais choix en privilégiant fonds privés arabes. Leurs effets d’annonces ternissent l’image du pays et leurs méthodes pourraient même s’avérer désastreuses pour l’économie nationale. Ces groupes n’hésiteraient pas à plier bagage à la moindre difficulté rencontrée. Ils n’hésiteraient également à réaliser des plus-values en cédant leurs projets. Le cas Orascom Cement apparaitrait alors comme une petite opération.

    Selon lui, l’Algérie, en position de force grâce à ses réserves de change, devrait privilégier les fonds souverains: Moubadala (Dubai), Qatar Investment Authority, Adia (Abu Dhabi), Kuwait Investment Authority…Ces fonds étatiques appartiennent en effet tous aux familles royales des principaux pays du Golfe. De tels fonds présentent au moins trois atouts pour l’Algérie : une puissance financière sans équivalent (des centaines de milliards de dollars), une transparence reconnue (ces fonds investissent massivement en Europe et aux Etats-Unis dans les grands groupes cotés en Bourse où les règles de transparence sont draconiennes) et leur appartenance à des États constituent une garantie de sérieux indispensable pour la réalisation des projets. Avec ces fonds étatiques, la dimension politique sera également au cœur de leur relation avec l’Algérie : on peut en effet difficilement imaginer un fond comme Moubadala, propriété l’émir de Dubai, un proche du président Bo^^^^^ika, annoncé des projets de 25 milliards puis se retirer. Pourquoi dans ce contexte, le gouvernement privilégie des fonds privés ? A moins que leur manque de transparence arrangent certains cercles…

    source : http://www.toutsurlalgerie.com/alger...ques-4438.html

  2. #2
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    522
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut

    euhhhh ...ahh , ça se voit clair ..trés clair
    Dernière modification par shincus ; 08/08/2008 à 11h04.

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 30/11/2013, 11h44
  2. Les investisseurs français en Algérie boudent les TIC !
    Par Hicham dans le forum ADSL Algérie
    Réponses: 10
    Dernier message: 04/06/2013, 13h11
  3. Le gouvernement Algérien a fait son choix
    Par NewsBot dans le forum Opérateurs : Mobilis / Djezzy / Nedjma
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/01/2011, 15h20
  4. Le gouvernement cherche à rassurer les investisseurs étrangers
    Par salimdz dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/09/2008, 15h21
  5. Le gouvernement hausse le ton face aux investisseurs étrangers
    Par salimdz dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/06/2008, 15h33

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon