Suite à la flambée de l’euro et des prix des produits de première nécessité

L’Algérie débourse 5 milliards de dollars supplémentaires pour l’importation

Cliquer ici pour agrandir

L’Algérie souffre des répercussions de la hausse des prix des produits industriels et alimentaires de première nécessité. Cela se voit clairement à travers la hausse record de la facture de l’importation depuis le début de l’année.

L’Algérie a déboursé, jusqu’à présent, plus de 5 milliards de dollars supplémentaires, par rapport à l’année dernière. Ce chiffre devrait augmenter suite à la hausse de l’enveloppe de l’importation des produits de première nécessité, qui est passé de 48 à 109% depuis le début de cette année.

Ces chiffres, fournis par les différentes institutions, chargées du commerce extérieur, reflètent les fluctuations enregistrées dans les importations de l’Algérie. Ils expriment également la faiblesse du réseau industriel et agricole algérien et l’incapacité de l’Algérie à réduire sa dépendance de l’étranger, notamment en ce qui concerne les produits alimentaire.

Selon les chiffres officiels fournis par les services des Douanes, les importations de l’Algérie ont augmenté au premier semestre de l’année de 37,70%, par rapport à la même période de l’année dernière. Elles ont atteint 17,914 milliards de dollars, contre 13,009 milliards de dollars, l’année dernière.

Nous constatons que le taux le plus élevé a été enregistré pour les produits alimentaires, atteignant 64,41%. La facture d’importation de ces produits a augmenté de 2 milliards de dollars. Elle devrait augmenter cette année et dépasser le seuil des 7 milliards de dollars.

source :http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...119379&idc=105