Les flammes ont ravagé en 48 heures les wilayas de l’Est

Un citoyen est mort et 800 hectares de forets dévastés

Cliquer ici pour agrandir

Les différentes unités de la protection civile à l’Est du pays ont enregistré des dizaines de feux durant les dernières 48 heures, causant la mort d’un citoyen à Sétif et des dizaines de personnes asphyxiées notamment des enfants et des personnes âgées. Ces incendies ont ravagé plus de 800 hectares. La température à Guelma a dépassé la moyenne saisonnière atteignant les 53.5 degrés.

Les services de la protection civile de Guelma ont enregistré la dévastation de prés de 670 hectares de forets, et de broussailles durant les deux jours du mercredi et jeudi passés dans les communes de El Roknia, El Khezara, Bouchefouf et Ain Ben Beida, le plus important est celui enregistré à Mechtat El Arbaa Beni Medjaled de la commune de Bordj Sebbat qui a dévasté 200 hectares d’arbres de Félin et 400 hectares de broussailles, l’opération d’extinction des feux a duré deux jours consécutifs.

Plusieurs zones agricoles dans la wilaya de Constantine ont connu, avant-hier, des feux causant des pertes énormes pour les agriculteurs qui ont appelé les services de la gendarmerie nationale et la préservation des forets à ouvrir des enquêtes pour déterminer les causes réelles de ces feux.

Le service de relais de la direction de la protection civile de Constantine a indiqué que les feux ont ravagé 926 arbres fruitiers, 240 caisses d’abeilles, et 4600 arbres divers en plus de deux baraques et trois étables.

Par ailleurs, la cellule d’information de la protection civile de la wilaya de Tébessa a affirmé qu’un feu s’est déclaré durant les dernières 48 heures au niveau des forets de Sidi Yahia Ben Taleb dans la commune de Boukhadra à Tébessa, causant la dévastation de 4 hectares de pins.

Même scénario vécu, en fin de semaine dernière, dans le village de Bouadjil dans la commune de Bouandas à Sétif où un citoyen âgé de 45 ans est mort, à cause du feu qui a dévasté plusieurs arbres fruitiers.

Le directeur de wilaya des services de la protection civile et du commissariat des services de forets, a indiqué que le bilan final des pertes causées par les feux déclarés dans les forets n’est pas encore fixé, mais approximativement il peut atteindre les 60 hectares.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...121&ida=119545