Cela se passe à Hassi r’mel (Laghouat)
Des billets de banque usés

Devant les guichets du bureau de poste de Hassi R’mel, les usagers trouvent du mal à compter la liasse de billets de 200 DA qui leur sont remis du fait que dans leur quasi-totalité, ils sont scotchés à divers endroits et usés à un degré très avancé. Interrogé, un des usagers nous a indiqué que les billets de banque de 200 DA qu'il tenait dans sa main “sont crasseux et usés. Contrairement à l’adage qui dit que l’argent n’a pas d’odeur, ceux-là sont usés au point où ils dégagent une odeur fétide”. Faire changer les coupures les plus détériorées auprès du guichetier relève du parcours du combattant. Mais faute de monnaie fiduciaire neuve et crissant sous les doigts, il devient pratiquement impossible aux usagers de ce bureau de poste de refuser ces billets qui leur sont remis. Le comble est que des banques refusent les billets sectionnés.

source : http://www.liberte-algerie.com/edit....anque%20us%E9s