Libération des prisonniers qui n’ont pas été touchés par la première grâce
Les prisonniers algériens en Libye libérés à partir du 1er Septembre prochain

Cliquer ici pour agrandir

Il est attendu que l’anniversaire de la révolution Libyenne qui coïncide avec la date du 1er Septembre de chaque année, soit un rendez-vous pour le début de l’application de l’accord bilatéral conclu entre les deux Gouvernements algériens et Libyen, sur la libération de dizaines de prisonniers et leur extradition vers leurs pays.

Des sources responsables, ayant un rapport avec le dossier des prisonniers algériens en Libye, ont déclaré que la première vague des prisonniers algériens sera libérée à partir du 1er Septembre prochain, après que le commandant Libyen, le colonel Mouammar Kadhafi annonce une nouvelle grâce à l’occasion du premier septembre. Un autre groupe de prisonniers, qui n’ont pas été touchés par la première grâce, annoncée par Mouammar Kadhafi, mi Mars dernier, sera libéré.

Le Ministre des Affaires Etrangères algériens, M. Mourad Medelci, a révélé jeudi passé, que les prisonniers algériens détenus en Libye seront libérés, « graduellement », dans les prochaines semaines, sans donner une date précise à cette opération. Cela intervient en vertu de l’application de l’accord qui a été signé par les Gouvernements des deux pays, le mois de Mai dernier, à l’occasion de la visite du premier ministre Libyen en Algérie. Les deux pays ont conclu un accord sur la libération des prisonniers de chaque pays et leur extradition vers leurs pays d’origine.

On suppose que les autorités Libyennes ont préféré reporter l’application de cet accord jusqu’au 1er Septembre prochain, pour coïncider avec l’anniversaire du début de la révolution Libyenne ainsi que pour additionner les personnes qui seront libérées à la grande liste des prisonniers Libyens et étrangers qui ont bénéficié de la grâce.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...119929&idc=163