Festival national des arts populaires à Tizi Ouzou
Quatre jours et quatre nuits d’animation conviviale avec la population

Plusieurs villes de la wilaya de Tizi Ouzou, notamment des chefs-lieux de certaines daïras, ont vécu du 17 au 20 août courant de riches animations artistiques conviviales retenues dans le programme du Festival national des arts populaires organisé par la DJS, sous l’égide du ministère de la Jeunesse et des Sports et du wali de Tizi Ouzou.Le coup d’envoi de la manifestation nationale a été donné la semaine dernière depuis la maison de la culture Mouloud-Mammeri par des troupes folkloriques et groupes de chaâbi (karkabou, gnawa, kabyle, andalous, malouf…), en plus des expositions artistiques à la grande salle de spectacles de la même structure, ainsi que par des animations de proximité dans des quartiers. Plus d’une dizaine de wilayas ont pris part à cette activité culturelle, à l’image de Tissemsilt, Batna, Bordj Bou-Arréridj, Bouira, Relizane, Khenchela, Constantine, Adrar, El-Oued, Blida, Tizi Ouzou et certains chefs-lieux de daïra, comme Iferhounène, Mekla, Béni Yenni, Tigzirt, Tizi Rached, Azeffoun… Outre ces animations, il a été également organisé des sorties et des visites guidées, encadrées par des spécialistes du secteur de la jeunesse et du tourisme, de la PME-PMI à Tizi Ouzou, a indiqué le DJS par intérim, M. A. Zemirli. Quatre commissions (hébergement, restauration, transport, comité technique, santé, information-communication) ont veillé à la réussite de la manifestation et aux soins des festivaliers dont l’hébergement et la restauration ont été assurés à la cité universitaire Hasnaoua (Bastos), dans la Nouvelle-Ville de Tizi Ouzou, et au centre paramédical de la ville des Genêts.

à rappeler que le gala, prévu mercredi soir à la maison de la culture, a été remplacé par une symbolique animation de variétés au centre paramédical, en signe de solidarité avec les familles des victimes des derniers actes terroristes ayant endeuillé la région de la Kabylie, particulièrement, et l’Algérie, en général.


source : http://www.liberte-algerie.com/edit....a%20population