Commerce extérieur durant les sept premiers mois de l’année 2008
La facture alimentaire explose

Les importations des produits alimentaires enregistrent une hausse de 67,91%.

L’Algérie a réalisé, durant les sept premiers mois de l’année 2008, un excédent commercial de 25,895 milliards de dollars (contre 17,728 milliards de dollars durant la même période de l’année 2007), soit une hausse de 46,07%, selon les données fournies hier à l’APS par le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes nationales (Cnis). Les exportations ont atteint 47,472 milliards de dollars durant les 7 premiers mois (contre 33,187 milliards de dollars durant la même période de l’année 2007), soit une hausse de 43,04%. Quant aux importations, elles se sont chiffrées à 21,577 milliards de dollars (contre 15,459 milliards de dollars), en hausse de 39,57%. Le taux de couverture des importations par les exportations durant cette période a représenté 220%, c’est-à-dire que les recettes des exportations algériennes peuvent couvrir financièrement plus que le double du montant des importations effectuées durant cette période. En dépit d’une augmentation nette des importations (+39,57%), il est constaté, to^^^^ois, que les exportations ont enregistré un rythme de croissance (+43,04%) supérieur à celui des importations. La structure des exportations n’a pas connu de changements notables puisque les hydrocarbures ont continué à représenter l’essentiel des ventes de l’Algérie vers l’étranger avec 97,49% de la valeur globale. Quant aux exportations hors hydrocarbures, elles demeurent marginales avec seulement 2,51% du montant global des exportations en s’établissant à 1,193 milliard de dollars.

Les principaux produits hors hydrocarbures exportés relèvent du groupe “demi-produits” avec un montant de 804 millions de dollars contre 528 millions de dollars durant la même période 2007 (+52,27%), suivi des produits bruts avec 241 millions de dollars contre 87 millions de dollars (+177,01%), des biens alimentaires avec 81 millions de dollars contre 52 millions de dollars (+55,77%), des biens d’équipements industriels avec 46 millions de dollars contre 27 millions de dollars (+70,37%), et des biens de consommation non alimentaires avec 21 millions de dollars contre 18 millions de dollars (+16,67%). Concernant les importations, leur répartition par groupes de produits fait ressortir également une hausse pour l’ensemble des groupes de produits, notamment pour les produits énergétiques lubrifiants et les produits alimentaires.

Les importations des biens d’équipements industriels viennent en tête avec un montant de 8,168 milliards de dollars contre 5,394 milliards de dollars (+51,43%), suivis des demi-produits avec 5,297 milliards de dollars contre 4,236 milliards (+25,05%), des produits alimentaires avec 4,507 milliards de dollars contre 2,684 milliards de dollars (+67,91%), des biens de consommation avec 2,419 milliards de dollars contre 2,187 milliards de dollars (+10,61%), des produits bruts avec 792 millions de dollars contre 730 millions de dollars (+8,49%), des produits énergétiques lubrifiants avec 302 millions de dollars contre 146 millions de dollars (+106,85%). Pour les biens d’équipements agricoles, le montant des importations a atteint 92 millions de dollars contre 82 millions de dollars (+12,2%).

source : http://www.liberte-algerie.com/edit....aire%20explose