Prévisions de l’association Sirius d’astronomie
Le mois de Ramadhan débuterait lundi 1er septembre

Cliquer ici pour agrandir

Le Ramadhan de cette année n’échappera pas à la règle qui veut que, à chaque approche du mois sacré, les spéculations se fassent jour sur la date exacte du début du jeûne.

Alors que les Algériens retenaient jusqu’ici la date du 3 septembre comme celle du premier jour de carême, l’association Sirius d’astronomie de Constantine vient d’ouvrir le bal des supputations en annonçant, hier, dans un communiqué repris par l’APS, que le mois du jeûne devrait débuter le lundi 1er septembre du fait de l’impossibilité de l’observation du mois lunaire, samedi prochain, à partir de toutes les localités d’Algérie, ainsi que du monde musulman. La conjonction (instant où la Lune s’intercale entre la Terre et le Soleil) du mois lunaire correspondant au début du Ramadhan 1429 aura lieu le samedi 30 août 2008 à 20h58 (heure algérienne, GMT+1), ce qui rendra “impossible l’observation du croissant lunaire ce jour-là, à l’heure du coucher du Soleil, de tous les endroits de la Terre”, explique la même source, se basant sur “l’avis unanime de la communauté astronomique”.

Tout en soulignant que seul le Comité des croissants lunaires du ministère des Affaires religieuses et des Waqfs est “habilité à émettre une fetwa sur la date effective du début du mois sacré”, cette association explique que la nouvelle Lune se produisant après le coucher du Soleil, la Lune se couchera donc avant le Soleil et sera au-dessous de l’horizon à ce moment-là.

Elle se couchera 17 minutes avant le Soleil à La Mecque et 15 minutes avant au nord de l’Algérie, ajoute l’association, estimant que “toute prétention d’avoir vu le croissant le samedi soir ne peut être que rejetée et considérée erronée”.

Il découle de “l’impossibilité de l’observation du croissant lunaire samedi à partir de toutes les localités d’Algérie que le premier jour du Ramadhan ne pourra pas donc être le dimanche 31 août, la complétion du mois de Chaâbane à 30 jours impose dès lors que l’on débute le mois sacré le lundi 1er septembre”.

L’association précise que “ces conclusions sont valables pour l’Algérie, ainsi que tous les pays pour lesquels la nuit du doute est le samedi 30 août, ce qui correspond à un mois de Chaâbane ayant débuté le 2 août”.

source : http://www.liberte-algerie.com/edit....er%20septembre