Politique Apres le retard enregistré dans l’exécution du programme présidentiel
Ahmed Ouyahia ordonne la modification du décret de la Commission Nationale des Transactions Publiques

Cliquer ici pour agrandir

Des sources bien informées ont affirmé que le Chef du Gouvernement, Ahmed Ouyahia, a ordonné de modifier le décret présidentiel relatif à la Commission Nationale des Transactions Publiques afin d’accélérer l’opération de liquidation des dossiers en retard et concernant les transactions des projets inclus dans le programme présidentiel après le cumul des centaines de ces dossiers au niveau de la commission, ce qui hypothèque le programme du président de la république à l’approche des délais d’un nombre de projets d’équipements publics.

Une source du ministère des finances, a confié que la modification du décret présidentiel, n° 02-250 daté du 24 Juillet 2002, sera appliquée l’année prochaine. C’est une modification stipulant la formation de deux commissions nationales des transactions publiques au lieu d’une, la première veut dire les transactions publiques concernant les projets de réalisation, la deuxième les transactions d’études de projets, les achats et les organismes publics.

La même source, a indiqué que l’objectif de la modification du décret régissant la commission des transactions publiques est relative à l’accélération de la procédure de traitement et d’étude des dossiers concernant les transactions publiques et la liquidation des vieux dossiers en suspend que notre source a évaluée à des centaines. La plupart des dossiers concernent les projets d’infrastructures inclus dans le programme quinquennal du Président de la République et se sont des projets relatifs, spécialement, aux secteurs de la construction, les chemins de fer et les travaux publics.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...120629&idc=106