Economie
Pas de nouvelles taxes ni d’augmentation de salaires en 2009
La loi de finances 2009 comporte les charges des prochaines présidentielles

Une source du Gouvernement a déclaré que la loi de finances 2009 comporte les enveloppes financières qui seront allouées aux prochaines élections présidentielles prévues pour le mois d’Avril 2009, et estimées à 15 milliards de centimes.

La même source a expliqué que ces charges impliquent les dépenses de la campagne électorale des candidats et partis politiques, en plus des redevances du personnel des bureaux de vote et frais de la couverture sécuritaire et le dispositif matériel et humain engagé pour ces présidentielles.

Le ministre de la Communication, M. Abderrachid Boukerzaza a affirmé que la loi de finances de 2009 ne stipule aucune taxe supplémentaire sur les citoyens. Dans sa rencontre d’hier avec les médias après la clôture des travaux du Conseil du Gouvernement, le ministre de la Communication a affirmé que la loi de finances de l’année prochaine ne contient aucune augmentation des salaires des employés, à l’exception de celles décidées en vertu de l’accord conclu entre le Gouvernement et la centrale syndicale et en application des statuts sectoriels qui seront publiés ultérieurement.

Le Ministre Boukerzaza a indiqué que la loi de finances de l’année 2009 stipule la mise en place des moyens nécessaires pour l’amélioration du pouvoir d’achat des citoyens, la réalisation des programmes d’équipement et financement des programmes et réalisation des édifices publiques et grands projets ainsi que la concrétisation des projets bloqués. Cette loi comporte des articles visant à simplifier le système fiscal et le renforcement du dispositif de la lutte contre la fraude fiscale.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...120630&idc=105