local
Un programme de réalisation de 81 nouvelles prisons
On se dirige vers la destruction des prisons héritées de l’ère coloniale

Cliquer ici pour agrandir

M. Felioune Mokhtar, Directeur Général de l’administration pénitentiaire a révélé, hier, que l’Algérie a dressé un programme pour la réalisation de 81 nouvelles entreprises pénitentiaires à travers l’ensemble du territoire national aux normes internationales. Le but de la réalisation de ces prisons sera de réduire la pression sur les entreprises pénitentiaires existantes.

En supervisant la cérémonie de promotion de 21 gardiens à leur école nationale à Sour El Ghozlane, M. Felioune a déclaré qu’en dépit de la pression enregistrée dans les entreprises pénitentiaires actuelles, l’Etat a fourni plusieurs efforts afin d’améliorer les conditions de détention des prisonniers. Pour preuve, toutes les organisations internationales qui ont visité les prisons algériennes ont fait éloge de ces efforts. Il a ajouté que la plupart des entreprises pénitentiaires sont héritées de l’ère coloniale et qu’elles sont incapables de contenir un nombre important de prisonniers, ce qui explique la surcharge dans ces dernières.

De ce fait, l’Etat a pensé à démolir quelques unes et à en construire d’autres à travers l’ensemble du territoire national. Quelques prisons ont été réceptionnées et d’autres sont en voie de réalisation, a-t-il ajouté, tout en expliquant que l’Etat a décidé de construire 18 entreprises pénitentiaires dans les hauts plateaux et dans le Sud du pays, dont la réalisation sera confiée à une entreprise étrangère.

M. Felioune a révélé, dans le même cadre, que 50 entreprises pénitentiaires seront équipées en cabines téléphoniques pour permettre aux détenus de contacter leurs familles.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrEn/?idc=121