Social
En dépit de l’embellie financière en Algérie
Plus de 6 millions et demi d’Algériens vivent en dessous du seuil de pauvreté

Cliquer ici pour agrandir

En dépit de l’amélioration des indices de la macroéconomie en Algérie et des revenus, qui devraient atteindre cette année plus de 80 milliards de dollars, on enregistre to^^^^ois, un déséquilibre dans la répartition des richesses.

Selon les estimations des programmes des Nations Unies pour le développement et de la Banque Mondiale, le taux des personnes qui vivent sous le seuil de la pauvreté, qui gagnent moins de deux dollars par jour, est estimé à plus de 20% de l’ensemble des habitants, représentant plus de 6,5 millions d’Algériens.

Le niveau social d’une grande catégorie d’Algériens n’a pas vraiment changé, suite au partage inéquitable de la fortune et des revenus de Algérie. Les employés qui touchent des salaires variant entre 12 et 35 mille dinars constituent plus de 60% de la masse salariale, alors que employés dont les salaires sont estimés entre 60 et 300 mille dinars constituent moins de 10% de cette dernière.

Selon les institutions internationales, 2,8% des revenus de l’Algérie sont répartis sur 10% des classes les plus démunis de l’Algérie, alors que 20% des catégories les plus riches bénéficient de 42,6% de la fortune et des revenus. De ce fait, les classes sociales commencent à apparaître suite à l’ouverture et à la libération du marché. Une partie de la classe moyenne commence à disparaître graduellement et à rejoindre la classe pauvre.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...145&ida=121013