Dans le cadre de son dispositif de lutte contre la fraude et le commerce illicite, la direction du commerce et des prix a effectué dernièrement des interventions qui ont permis de relever la dissimulation d’un volume de transaction estimé à 51 milliards de centimes de chiffres d’affaires émanant d’opérateurs de la wilaya, nous a indiqué M. Boughrara, directeur du commerce de la wilaya de Tlemcen.
Dans ce cadre, il convient également de noter que la brigade de lutte contre la fraude a mis en évidence des infractions qui ont conduit à l’établissement de 921 procès-verbaux déclenchant des poursuites judiciaires, les motifs étant le défaut de facturation, les prix illicites, le défaut d’affichage des prix etc...
Par ailleurs, dans le cadre de mesures conservatoires prises par la DCP, on note la saisie de marchandises d’une valeur de 400 millions de cts quant à l’addition, pour défaut de facturation, elle s’élèverait à 51 milliards de cts.
Par ailleurs, ces opérations ont été suivies de la fermeture administrative de 84 locaux commerciaux. Quant au service de contrôle de la qualité et de la répression des fraudes, il fait état pour la même période, de 3.500 interventions à travers le territoire de la wilaya, relevant 786 infractions ayant entraîné l’établissement de 500 procès verbaux et une saisie de marchandise estimée à 72 millions de cts et donnant lieu à 28 propositions de fermeture de locaux.
Les motifs ont trait au non respect de l’hygiène, au vol sur le poids, l’étalage de marchandises sur les trottoirs etc... Selon la DCP de la wilaya de Tlemcen, ce contrôle drastique se poursuivra durant tout le mois de Ramadhan, pour assurer la protection du consommateur contre les pratiques frauduleuses, qui se multiplient en ce mois sacré. De ce fait, un programme spécial a été tracé et plusieurs brigades seront mobilisées pour accomplir cette tâche et qui vont quadriller l’ensemble de la wilaya de Tlemcen.
Sofiane Z.

source