local
La Directrice de la section des ONG près des Nations Unies à El Khabar
Nous regrettons l’état dans lequel se trouvent les associations algériennes

Cliquer ici pour agrandir

Mme Hanifa Mezoui, responsable de la section des Affaires Economiques et Sociales des Organisations non Gouvernementales près des Nations Unies a regretté l’absence des associations algériennes parmi les 3000 institutions internationales qu’elle préside.

En marge de la visite qu’elle a effectuée, ce week-end, à El Khabar, elle a déclaré qu’elle regrette tellement le fait qu’il n’y ait pas d’associations algériennes près de la commission des Nations Unies dont elle est responsable malgré l’importance de cette dernière. L’invité d’El Khabar a parlé, lors des discussions qu’elle a eues avec les responsables et journalistes D’El Khabar, des missions qui lui ont été attribuées, qu’elle a qualifiées d’importantes du moment que ça concerne de près la vie des sociétés qui luttent pour la démocratie.

On doit rappeler que, Mme. Hanifa Mezoui a été honorée il y a deux jours par le Secrétaire Général des Nations Unies, M. Ban Ki Moon, qui lui a délivré le prix des Nations Unies, en reconnaissance de ses compétences et son activité dans cette organisation, notamment en ce qui concerne sa gestion des Organisations Non Gouvernementales et la mise en valeur de leurs efficacité.

Mme. Hanifa Mezoui a travaillé dans le cadre des Nations Unies pendant 27ans. Elle a commencé son parcours dans le cercle des Ressources humaines. Elle donne régulièrement des conférences dans les universités du tiers monde pour expliquer le travail des Nations Unies. Elle a également formé plus de 250 jeunes étudiants du tiers monde dans le cadre des stages assurés par les Nations Unies à travers sa section des Affaires Economiques, qu’elle dirige depuis 10 ans.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrEn/?idc=121