Coopération

Changement de stratégie

Nouvel ambassadeur des USA en Algérie

Cliquer ici pour agrandir

Le nouvel Ambassadeur Américain David Pères a pris ses fonctions, officiellement, cette semaine, après qu’il ait été reçu, jeudi passé, par le chef de la diplomatie Algérienne Mourad Medelci, en attendant d’être reçu par le Président de la République conformément aux protocoles diplomatiques.

Vu la nature du choix décidé par le Congress, à la fin du mois de Juillet passé, d’approuver la nomination de David Peres comme ambassadeur en Algérie en remplacement de Robert Ford, Washington a dû changer complètement sa vision envers l’Algérie, et ne la classifie plus parmi les zones d’influence Française, comme ce fût le cas depuis l’indépendance. Et elle a consacré sa stratégie politiquement et géographiquement envers l’Algérie et même sécuritaire, en l’incluant dans ce qu’elle appelle la zone du Moyen Orient qui s’étend, selon Washington, du Maroc jusqu’en Afghanistan. La nomination de David Pères en Algérie, après son passage en Irak, est une reconnaissance de ses compétences à défendre les intérêts des Américains dans un pays important à leurs yeux, mais qui connaît des problèmes sécuritaires que Washington compare à ceux de l’Iraq.

La maison blanche considère, toujours, l’Algérie comme un test pour une promotion diplomatique de ses Ambassadeurs, et les former dans une zone où Washington est incapable d’adopter une politique précise basée sur la maîtrise de ses détails politiques, et ses réalités.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...161&ida=121165