L’avocat du Groupe Islamique Égyptien à Echorouk : les éléments de Droudkal s’égarent

01.09.2008

Cliquer ici pour agrandir
Mountassar Al Zayyat

L’avocat des groupes islamiques en Égypte, Mountassar Al Zayyat, a déclaré que le Groupe Islamique en Égypte n’a aucunement l’intention de prendre attache avec le Groupe Salafiste pour la Prédication et le Combat pour lui faire part de ses erreurs quant aux derniers attentats.


Le Groupe Islamique qui a publié un communiqué repris hier par la presse nationale avait dénoncé l’attaque qui a visé l’école supérieure de la Gendarmerie Nationale aux Issers qualifiant ses auteurs de lâches et d’ignobles, ajoutant qu’il s’agit là d’un acte suicidaire et non pas de martyr.

Joint hier au téléphone, Al Zayyat a indiqué à Echorouk que le Groupe Salafiste pour la Prédication et le Combat continue à s’enfoncer la tête dans le sable faisant fi des appels des ulémas de la nation à revenir au vrai islam qui réprouve la violence.

Les observateurs dans le domaine considèrent le Groupe Islamique en Égypte comme étant à l’origine des mouvements qui utilisent la violence pour parvenir à un changement politique. Ils estiment que les groupes extrémistes dévient de leur stratégie première prônée aux débuts des années soixante-dix et tendent à plus de modération.

Au sujet du langage critique adopté par le Groupe Islamique à l’encontre du ^^^^, Al Zayyat dira que c’est le fruit de longues révisions faites par les théoriciens du Groupe Égyptien. D’où l’appel à une méthode plus tempérée.

La seule motivation du Groupe Islamique à publier un tel communiqué, est son sentiment de responsabilité envers la nation.

source : http://www.echoroukonline.com/fra/s_curit/1955.html