Sécuritaire Premier jour du Ramadhan
Renforcement du dispositif sécuritaire autour des marchés et mosquées

Cliquer ici pour agrandir

En dépit des annonces faites autour d’un renforcement sécuritaire impressionnant pour les premières jours du Ramadhan, ce que nous avons pu voir hier n’était pas différent de ce qui est fait après chaque attaque kamikaze.

A l’exception de la concentration des forces de sécurité à marquer leurs présence dans les marchés et dans les alentours de mosquées bien précises, les sièges des entreprises étatiques, les institutions, ainsi que les sièges de la sûreté à Alger, et le renforcement du contrôle sur la circulation de voitures notamment à destination d’Alger.

L’aspect sécuritaire du premier jour du Ramadan, n’est pas différent des quelques jours qui le précèdent, et qui étaient le théâtre de renforcements intenses comme réaction au nombre d’attaques terroristes que les régions de Boumerdès, Bouira et Tizi Ouzou ont connue.

Mais ce qui a changé est l’emplacement des forces de sécurité dans les entrées des marchés fréquentés par les Algérois, alors que les éléments de la police ont interdit aux commerçants ambulant de vendre, et ce pour faciliter le contrôle.

Le plan de protection de la capitale du mois de Ramadan de l’année en cours, est élaboré pour imposer un bouclage en dehors des limites de la wilaya, avec une extrême prudence dans le milieu urbain.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...121335&idc=107