Les SSD ne sont pas adaptés aux serveurs de stockage

Mardi 2 septembre 2008 à 17:50

Cliquer ici pour agrandir
Du stockage à base de RAM

Les SSD, ou tout du moins ce qu’on considère généralement comme un SSD, ne sont pas adaptés aux serveurs de stockage, malgré des performances élevées. Nous parlons bien évidemment ici des SSD à base de mémoire flash NAND, les plus connus du grand public.

SSD : RAM, flash, etc.
Rappelons qu’un SSD (Solid State Drive) est un mot générique pour tous les supports de stockage à base de composants électroniques, en opposition aux disques durs. Un SSD c’est aussi de la mémoire DRAM (comme l’iRAM) ou de la mémoire SRAM (utilisée en général dans les caches des CPU). Dans ses serveurs de stockage, où l’argument prix n’est pas nécessairement un problème, la mémoire RAM est d’ailleurs souvent utilisée pour stocker des données. Mais dans les serveurs, où les écritures sont parfois très fréquentes, la mémoire flash NAND n’intéresse pas les constructeurs : trop instable dans le temps, elle ne serait pas assez résistante pour remplacer la RAM, plus rapide et plus efficace sans être forcément nettement plus onéreuse (dans les grandes capacités).

À l’avenir, deux technologies sont attendues pour prendre le relais de la RAM et de la flash NAND : la RRAM (resistive random-access memory), basée sur les memristor et la PMC (Programmable Metallization Cell), qui a l’avantage de consommer très peu. Malheureusement, ces deux types de mémoire restent pour le moment (au mieux) à l’état de prototype.

source : http://www.presence-pc.com/actualite...tockage-31128/