les réserves de change ont atteint 133 milliards de dollars à la fin juin

Par TSA le 2008-09-07

L'Algérie disposait de 133 milliards de dollars de réserves de change, contre près de 78 mds à la fin 2007, selon des chiffres officiels publiés aujourd’hui. A la fin juin, la dette publique extérieure s’établissait à 623 millions de dollars seulement. Alger a en effet remboursé la presque totalité de cette dette, qui était de 24 milliards de dollars fin 2004. En 2007, l’Algérie a enregistré un excédant commercial de 33 milliards et le Produit intérieur brut (PIB) a progressé de 3%. Ces chiffres ont été rendus publics après une réunion entre le président Abdelaziz Bo^^^^^ika et le ministre des Finances Karim Djoudi, dans le cadre d’une série de consultations entre le chef de l’Etat et les ministres prévues tout au long du Ramadhan.

La croissance du PIB a été de 3% en général et de 6,3% hors hydrocarbures, tandis que l'inflation était maintenue «à un seuil raisonnable» dans un contexte de fortes dépenses publiques, selon un communiqué diffusé à l’issue de cette réunion. Le projet de loi de Finances adopté dimanche par le Conseil des ministres prévoit pour 2009 un taux de croissance de 4,1% (6,6% hors hydrocarbures), a rappelé le ministre.

M. Djoudi a souligné une hausse des dépenses publiques en raison de nombreuses constructions d'infrastructures entrant dans le cadre du programme quinquennal de développement, mais aussi du poids atteint par les dépenses de fonctionnement, dont le budget sera de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2009.

source : http://www.toutsurlalgerie.com/suite...er.php?id=4719