local

Des projets de transfert d’eaux souterraines au Sud et des stations de dessalement au Nord

Cliquer ici pour agrandir

Le président de la république Abdelaziz Bo^^^^^ika a indiqué au ministre des ressources hydrauliques Abdelmalek Sellal, durant la séance d’audience d’hier, que le gouvernement veut matérialiser trois grands dossiers dans le prochain programme quinquennal 2009-2014.

Il s’agira, en premier lieu, la réalisation de stations, supplémentaires, de dessalement d’eau de mer, ainsi que la réalisation de trois projets de transfert d’eau souterraines au Sud, notamment vers les wilayas de Djelfa, Tiaret, Biskra, Saida, Mila, Batna et Médéa. Et enfin, l’amélioration de la gestion et de la distribution d’eau.

Le Président de la République a ajouté dans le même sillage « l’Etat a mobilisé durant une décennie complète pas moins de 2.000 milliards dinars pour augmenter nos ressources en eaux en plus de l’investissement important qui a été entamé pour la réalisation des stations de dessalement d’eaux de mer… ces investissements doivent être bien gérés et maintenus, si l’Etat œuvre à assurer l’eau potable au citoyen avec un prix acceptable, alors le citoyen doit faire preuve de civisme ».

Le Président de la République a indiqué que « 93% de maisons alimentées en eau potable et 86% des alimentations par de réseaux d’assainissement affirment que l’Algérie a réalisé dans ce domaine les objectifs fixés dans le cadre du millénaire des Nations Unies pour le développement ».

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...122515&idc=121