International
27 Algériens attendent d’être extradés vers leurs pays depuis plus de trois mois

Cliquer ici pour agrandir

Le porte-parole des prisonniers Algériens en Libye a annoncé que 27 d’entre eux ont bénéficié de la grâce, et attendent d’être extradés depuis des semaines. L’interlocuteur a incombé la responsabilité de ce retard, aux responsables du Consulat d’Algérie en Libye.

Abdelhalim Ramdhani a déclaré à El Khabar, de sa prison à Tripoli, que les décisions de grâces prononcées jusqu’à présent concernent « B. Rachid » 34 ans, wilaya de Skikda et son ami « B. Mohamed » 43 ans, wilaya de Biskra, qui étaient condamnés à se faire couper la main et ils ont bénéficié de la décision de grâce et lever « la punition de la coupure » Mais les deux concernés sont toujours en prison, trois mois après l’annonce de la grâce. La décision a touché des dizaines de prisonniers Arabes « extradés par les délégations diplomatiques de leurs pays ». En plus des deux prisonniers précités, 25 autres Algériens ont bénéficié de la décision prononcée le 23 Août passé, ignorent encore la date de leurs extraditions.
Selon Ramdhani, aucun représentant du consulat ou de l’ambassade ne les a contacté depuis le 23 Juin passé.

Les familles des prisonniers Libyens en Algérie, ont adressé une correspondance au Président Bo^^^^^ika « le suppliant de diligenter la mise en application de l’accord signé en date du 17 Mai 2008 entre les deux pays » et qui stipule l’échange de leurs prisonniers. Le nombre de prisonniers Libyens détenus dans les prisons Algériennes est de 26.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...122688&idc=130