L'Algérie continue de peser sur le cours de d'Orascom Telecom à la Bourse du Caire

Par rafik tayeb , le 10/09/2008

L'action du géant égyptien des télécommunications continue d'être malmenée à la Bourse du Caire. Mecredi, elle a terminé la séance sur une nouvelle forte baisse de 4,66% à 44,79 livres (8,27 dollars), l'un des ses plus bas niveaux de l'année.

Les mauvais résultats d'Orascom Telecom, particulièrement ceux de sa filiale algérienne Djezzy continue de peser sur le cours de l'opérateur. Autre raison avancée par les analystes pour expliquer cette chute : l'abaissement, en fin de semaine dernière, par la banque américaine Goldman Sachs de sa recommandation sur le titre, passant de «achat» à «neutre». La banque d'affaires avait évoqué des problèmes liés au ralentissement économique au Pakistan et au Bangladesh, deux pays où Orascom Telecom possède des filiales. Elle avait également fait état de difficultés en Algérie, sans donner plus de détails.

n fait, Goldman Sachs ferait allusion aux difficultés institutionnelles que rencontre l'opérateur Djezzy depuis quelques semaines. Lundi, le ministre des télécommunications, dans une démarche inhabituelle, avait demandé à Djezzy d'être en harmonie avec la législation algérienne.

source : http://www.toutsurlalgerie.com/suite...er.php?id=4747