De la pluie pour demain

Selon les services de la météo

jeudi 11 septembre 2008.

Bonne nouvelle. Après la chaleur caniculaire de ces derniers jours, l’Office national de météorologie (ONM) annonce de la pluie pour demain, de quoi soulager les Algériens en ce mois de jeûne. Selon les services de la météo, le temps sera partiellement voilé à voilé avec développement d’une activité pluvio- orageuse ce vendredi sur les régions intérieures de l’ouest et du centre du pays.


Cette même source précise en outre que cette activité pluvio- orageuse gagnera progressivement les régions du littoral à partir de la soirée de vendredi en s’accentuant en cours de nuit. Quant aux températures maximales, elles connaîtront une baisse progressive et varieront entre 23 et 26 degrés près des côtes et 26 et 32 degrés à l’intérieur du pays. L’ONM prévoit pour la journée de samedi un passage pluvieux sur les régions côtières et proches côtières d’ouest en est du pays avec des pluies orageuses assez marquées, notamment sur le centre et l’est du pays. Côté températures, elles se situeront entre 20 et 23 degrés près des côtes et entre 25 et 29 degrés à l’intérieur du pays. Les services météo prévoient par ailleurs, pour la journée de dimanche, « du soleil et de la fraîcheur à l’ouest et au centre du pays et un temps pluvieux à l’est », précise-t-on. Pour ce qui est des températures, elles seront d’est en ouest de l’ordre de 20/24 degrés près des côtes et sur les régions intérieures du centre et de l’ouest et 16/18 degrés à l’intérieur avec vent faible en général sous orages. D’autre part, le bulletin de l’ONM indique que, pour les régions du sud, « le temps sera partiellement voilé avec cellules orageuses isolées sur le sud-ouest et sur le nord Saoura à partir de l’après-midi de demain, avec formations orageuses isolées sur le Hoggar/Tassili et sur l’extrême Sud durant les après-midi et soirées de la validité du bulletin [de vendredi à dimanche] ». Il faut dire que le pays a été traversé la première semaine de septembre, ayant coïncidé avec le mois de Ramadhan, par une vague exceptionnelle de chaleur, avec des pics dépassant les 40 degrés dans certaines régions. Les feux de forêt qui se sont déclarés n’ont pas arrangé les choses. Ces incendies ont accentué la chaleur de plus en plus insupportable. C’est dire que ce début de mois de septembre caniculaire a été particulièrement ravageur pour le patrimoine forestier. C’est le cas notamment pour les forêts de Tipasa où pas moins de 320 ha ont été détruits dont 300 dans la partie ouest de la wilaya.

source : La Tribune

source : http://algerie.actudz.com/article2556.html