Economie
Elles n’apprécient pas le comportement du Gouvernement
Les organisations des hommes d’affaires voient rouge

Cliquer ici pour agrandir

Un nombre de représentants des organisations des hommes d’affaires s’étonne que le chef du gouvernement Ahmed Ouyahia s’entretienne, seulement, avec le forum des chefs d’entreprises la semaine passée sans ouvrir la porte aux autres organisations, notamment celles habituées à participer aux rencontres bipartites et tripartites qui ont signé le pacte social et économique.

La rencontre avec le forum des chefs d’entreprises est venue après que le ministre du travail Tayeb Louh ait déclaré que les situations actuelles ne permettent pas d’organiser des rencontres dans le cadre de la bipartite et de la tripartite, ce qui indique que les organisations des hommes d’affaires sont mises à l’écart par Ahmed Ouyahia après qu’elles eurent signé la pacte social et économique depuis deux ans.

Dans le même sillage, le président de la confédération générale des entrepreneurs et hommes d’affaires Algériens Habib Yousfi a affirmé que la non convocation des organisations représentant la plupart des petites et moyennes entreprises, veut dire la négligence de ces entreprises.

Il a ajouté que « le gouvernement doit rencontrer tous les hommes d’affaires économiques sans exception aucune, s’il veut prendre la température des entreprises Algériennes.

Yousfi a révélé que la vérité va faire connaître des difficultés non résolues, dont le financement bancaire des petites et moyennes entreprises malgré la tenue de 19 réunions, avec le gouvernement, concernant le problème de crédits bancaires supposés remettre aux entreprises précitées.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...123018&idc=105