Cela se passe à larbaâ nath irathen
Lorsque l’hydraulique se met à gaspiller l’eau

Alors que la Direction de l’hydraulique multiplie les campagnes de sensibilisation en direction du citoyen dans le but de limiter le gaspillage de l’eau potable, à Larbaâ Nath Irathen, précisément au village Aït Hali, ce sont les services de l’hydraulique même qui se sont rendus coupables d’un gaspillage énorme de l’or bleu. Pour cause, une grosse conduite, desservant au moins deux villages, a cédé depuis plus d’une vingtaine de jours, malgré les nombreuses sollicitations des habitants qui voient non seulement leurs robinets à sec, mais aussi ont constaté des infiltrations d’eau dans les murs de leurs habitations situées en contrebas de la route. Les services concernés continuent de faire la sourde oreille alors que des milliers de mètres cubes continuent à se perdre dans la nature.


source : http://www.liberte-algerie.com/edit....0l%E2%80%99eau