Investissements - trois groupes internationaux en lice pour la réalisation de la jetée de Mers El Hadjadj, à Oran

Par yasmine amara , le 20/09/2008

Cliquer ici pour agrandir

Les offres techniques émanant de trois groupes internationaux ont été retenues par Sonatrach pour le projet de réalisation de la jetée de Mers El Hadjadj, à Oran, a appris TSA (toutsurlalgerie.com) de source proche de la société nationale des hydrocarbures. Il s’agit des sociétés Afcons (Inde), China Harbor Company (Chine) et Saipem (Italie). Les trois dossiers techniques ont été jugés recevables en attendant les offres commerciales.

La jetée de Mers El Hadjadj servira aux exportations des produits issus du futur complexe d’ammoniac et d’urée, actuellement en réalisation en partenariat avec le groupe omanais Suhail Bahwan Holding Group (SBHG). Ce complexe est détenu à 51% par les omanais et à 49% par les Algériens. Il s’agit d’un projet destiné à la conversion totale de l’ammoniac en urée destinée exclusivement à l’exportation sur la base de contrats off-take ((achat de production), avec une possibilité d’exporter l’ammoniac sous sa forme liquide. Les exportations des produits finis s’effectueront via une autre jetée marine qui sera réalisée directement par Sonatrach.

Actuellement en réalisation, le complexe de production d’ammoniac et d’urée est composé de deux unités de production d’ammoniac de 2 000 tonnes/j chacune et de deux unités d’urée de 3500 tonnes /jour chacune. Il contient également toutes les installations d’utilités qui leur sont associées. Il est implanté dans la zone industrielle d’Arzew, à l’est de la centrale électrique de Mers El Hadjadj sur une superficie avoisinant les 90 hectares. Sa réalisation a été confiée au japonais Mitsubishi pour un montant avoisinant les 2.5 milliards de dollars US.

Ce projet est le second actuellement en réalisation en partenariat avec des groupes étrangers après celui en phase de construction à Arzew avec le groupe égyptien Orascom Construction Industries (OCI). Ce complexe est également composé de 2 unités d’Ammoniac de 2 200 tonnes/j, une unité d’urée en granulée, des utilités et off sites de 3 450 tonnes/J. Il est implanté dans la zone industrielle d’Arzew sur une superficie de 37 hectares. Le projet a fait l’objet le 10 juin 2007 de la création d’une joint-venture entre l’égyptien Orascom Construction (51 %) et Sonatrach (49 %), avec un investissement total prévu de 1,46 milliards euros.

source : http://www.toutsurlalgerie.com/Inves...our-_4857.html