Tribunaux
Elle a appelé le ministre de la justice à intervenir
La famille Abidi dénonce des renseignements diffamatoires

Cliquer ici pour agrandir

La famille de Khaled Abidi détenu en Espagne pour suspicion de terrorisme a prié le ministre de la justice de libérer leurs fils détenu injustement.

Elle l’a appelé à intervenir afin que son fils ne soit pas condamné à l’étranger pour des accusations desquels la justice algérienne l’a innocentée en 2005.

Cette famille, dont deux membres ont été extradés d’Espagne à cause de leur frère Khaled, a indiqué dans une lettre qu’elle a adressée au ministre de la justice, que le détenu Khaled a été victime de renseignements sécuritaires fabriqués de toutes pièces, et qu’il a été acquitté ensuite par la justice algérienne, le 31 Mars 2005.

Il est à rappeler que les autorités Espagnoles détiennent Abidi Khaled depuis 10 jours en vertu d’une note publiée par le parquet l’accusant d’avoir fait partie d’une cellule terroriste que les services de sécurité ont démantelée en 2005. To^^^^ois, les mêmes autorités sont toujours sur les traces de toute personne suspectée d’avoir un lien avec cette cellule.

La famille a eu la confirmation que son fils a été acquitté de toutes les accusations de l’Agence de Presse Internationale, le 12 septembre en cours, indiquant que les autorités Belges l’ont extradé en Espagne. Il est à noter que Khaled Abidi a été accusé d’avoir entretenu des rapports avec « Ansar El Islam » qui est un groupe spécialisé dans le recrutement des Djihadistes pour l’Irak.

La famille Abidi a ajouté dans cette lettre : « vous êtes au courant mieux que n’importe qui d’un principe Humain international, qui est l’irrecevabilité qu’une personne purge une peine dans deux pays différents pour les mêmes accusations, en particulier si elle est innocente.»

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrEn/?idc=148