la CNMA-Banque sur le chemin de la liquidation

Par ali idir , le 24/09/2008

Cliquer ici pour agrandir

La Commission Bancaire de la Banque d’Algérie a annoncé, mercredi 24 septembre, avoir désigné un administrateur provisoire auprès de la Caisse nationale de la Mutualité agricole CNMA-banque. Cette décision a été prise après le constat de carence dans la gestion cet établissement financier, a indiqué la Commission bancaire.

La décision de désigner un administrateur à la tête de la CNMA-Banque a été après l'examen du dossier de cette banque au cours de la réunion ordinaire de la Commission Bancaire, tenue le 21 septembre. «Les conditions normales de gestion de la CNMA-banque ne sont plus assurées», a affirmé la Commission. «Tous les pouvoirs d'administration, de direction et de représentation de la CNMA-banque sont, conformément à la loi, transférés à l'administrateur provisoire qui a été installé lundi 22 septembre 2008», a précisé le communiqué de cette structure de la Banque d'Algérie. La Commission bancaire n'a pas donné davantage de détails sur la situation financière de la CNMA-Banque.

La désignation d'un administrateur constitue la première étape qui pourrait mener à la liquidation d'une banque. L'administrateur va chercher des solutions pour sauver cette banque publique dédiée au financement de l'agriculture, mais aussi préparer, dans le cas échéant, sa liquidation si aucune solution n’est trouvée. Etant une structure publique, la CNMA-Banque a peu de chances de trouver un repreneur.

Créée en 2005 par la CNMA, la CNMA-Banque devait de permettre aux agriculteurs adhérents à la CNMA de disposer d'un outil de financement efficace de leurs activités. Mais les difficultés du secteur agricole dues à la sécheresse et la hausse des prix de la matière première, et le manque de contrôle sur l'argent destiné à subventionner l'agriculture n'ont pas permis à la CNMA Banque de jouer son rôle de première banque des agriculteurs.

source : http://www.toutsurlalgerie.com/Alger...tion_4917.html