IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM


Affichage des résultats 1 à 2 sur 2
Share |

Discussion: Les privatisations par la Bourse profiteront au grand public

  1. #1
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Les privatisations par la Bourse profiteront au grand public

    Les orientations du chef de l’état
    Les privatisations par la Bourse profiteront au grand public

    Le président de la République a chargé les institutions concernées de redynamiser la Bourse d’Alger et de finaliser une carte nationale de l’investissement.

    Le président de la République, M. Abdelaziz Bo^^^^^ika, a ordonné au gouvernement de “finaliser une carte nationale des investissements” visant à “assurer le développement de toutes les régions du pays et à promouvoir également des pôles économiques mettant en valeur les avantages locaux”. Le chef de l’État a souligné, au cours d’une réunion restreinte d’évaluation consacrée au secteur de l’Industrie et de la Promotion des investissements, que “les schémas directeurs élaborés par les différents secteurs doivent servir de matrice à cette carte des investissements”. “Les investisseurs potentiels devront, à l’avenir, tenir compte du plan national de développement économique et des besoins de création d’emplois du pays”, a affirmé le président Bo^^^^^ika. Il a relevé, à ce titre, que le régime des avantages accordés aux investissements “doit servir de levier incitatif à l’orientation des capitaux vers les projets et les régions que nous entendons promouvoir”, exhortant le gouvernement à entamer l’élaboration de listes flexibles pour les secteurs d’activité désormais saturés. Le président de la République a souligné, dans ce contexte, la nécessité de poursuivre la mise à niveau des banques et du marché financier. “Nous devons également veiller à mobiliser le soutien de la coopération internationale pour poursuivre la modernisation du marché financier local”, a-t-il poursuivi. Le chef de l’État a mis l’accent, à ce propos, sur la nécessité de poursuivre les réformes à travers “la modernisation du secteur bancaire, le développement d’un marché du foncier industriel transparent ainsi que le fonctionnement du marché des biens et services sur la base d’une concurrence accrue et d’une régulation efficace”. Le président Bo^^^^^ika a ainsi chargé le gouvernement de dynamiser la Bourse d’Alger en engageant une étude visant à “inclure, dans les ouvertures de capital des entreprises publiques à identifier, une part qui sera destinée à la Bourse, au profit des citoyens, des opérateurs locaux ainsi que des investisseurs institutionnels”. Il a instruit, en outre, le gouvernement de s’atteler à la remise à niveau du potentiel industriel national déjà en place, soutenant également que “l’État doit assumer, dans l’étape présente, une mission de relance de l’appareil de production et de maintien d’une croissance durable”. Le chef de l’État a recommandé, par ailleurs, de valoriser les potentialités dont dispose le pays, affirmant que “le volontarisme de l’État est nécessaire et devra être clairement affiché dans cette étape”. Pour sa part, le ministre de l’Industrie et de la Promotion des investissements, M. Abdelhamid Temmar, a présenté, au cours de cette réunion, un exposé sur les nouvelles orientations en matière de relance de la production et de la création d’emploi. Le ministre a jugé, dans ce contexte, que des politiques directes de développement de l’investissement sont nécessaires pour une mobilisation plus active de l’investissement, rappelant que le cadre et les procédures d’investissement “ont été largement simplifiées”. Il a affirmé, à ce titre, que “l’ensemble de ces mesures a contribué à accroître le nombre de projets déclarés durant l’année 2007, atteignant les 11 497 projets en 2007, soit deux fois plus qu’en 2006”. Ainsi, parmi, les orientations du chef de l’État figure la mise à niveau de l’appareil de production sans lequel il est vain de s’attendre à l’émergence d’une économie capable de soutenir la concurrence internationale. Le président de la République a insisté sur le fait que l’économie dans la phase actuelle est en transition, qu’elle nécessite durant cette période l’intervention de l’État.

    source : http://www.liberte-algerie.com/edit....grand%20public

  2. #2
    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    633
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut

    Les conditions ciné qua non, pour une bourse c'est les profits légaux et déclarés, ainsi que la transparence, deux choses que nous n'avons pas en Algérie !!!

Discussions similaires

  1. [Actualités] Microsoft adopte une stratégie orientée grand public
    Par Djoss dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/09/2010, 21h42
  2. Du Wifi grand public à Alger????
    Par mouzak dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/05/2010, 15h02
  3. [Actualités] AMD annonce son processeur grand public à six cœurs
    Par Hakim3i dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/09/2009, 14h38
  4. Un godet GPU pour le grand public !
    Par salimdz dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/04/2009, 00h01
  5. SSD Samsung de 128 Go grand public
    Par salimdz dans le forum Hardware (Matériel)
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/07/2008, 01h51

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon