Braconnage des espèces protégées :
Le gouvernement veut appliquer la loi

Par yasmine djaber , le 26/09/2008

Cliquer ici pour agrandir

Le Conseil de gouvernement a examiné et adopté, jeudi 25 septembre, deux décrets exécutifs, fixant respectivement « les modalités de capture de spécimens d'animaux, classés espèces menacées de disparition et les mesures de protection pour la sauvegarde des espèces protégées et de leurs habitants ». Ces textes ont été décidés en application de l'ordonnance présidentielle promulguée en 2006 qui dresse une liste exhaustive des espèces de la faune sauvage à protéger. Les deux décrets exécutifs, selon le communiqué, arrêtent les procédures pratiques de la mise en oeuvre de cette protection et s'inscrivent dans le cadre de la sauvegarde du « patrimoine environnemental et animalier du pays ».

L’application de ces nouveaux outils juridiques devrait permettre de renforcer la batterie de mesures prises par les autorités ces dernières années pour mettre fin à la situation qui a mis en péril ce précieux patrimoine. Principaux bénéficiaires de cette situation de laxisme : les émirs et autres richissimes hommes d’affaires des pays du Golf qui jouissaient de larges facilités pour s’adonner à leur passion, le braconnage sauvage des espèces en voie d’extinction. La gazelle et l’outarde (Houbara) étaient particulièrement prisées pour leur chair tendre et savoureuse. Pendant de longues années, elles étaient chassées dans les wilayas de Béchar, El-Bayadh, Nâama, El-Oued…Pourtant, la loi 82/10 du 21 septembre 1982 réglementant la chasse stipulait bien la nécessité de sauvegarder le gibier et autres oiseaux protégés sauf dans le cas d’un utilisation à but scientifique.

Harassés par l’attitude peu civique de ces chasseurs qui se comportaient en maîtres des lieux (ils se disputaient sur les terrains de chasse), certains habitants de ces régions sont allés jusqu’à saisir par écrit le président de la République. Il aura fallu l’assassinat en 2003 d’un émir saoudien pour que les restrictions commencent à tomber. Il était temps !

source : http://www.toutsurlalgerie.com/Braco...appl_4930.html