Selon des chiffres officiels
La réconciliation nationale a coûté 10 milles milliards

Les chiffres officiels indiquent que le Trésor public a déboursé jusqu’à présent, l’équivalent de 10 milles milliards centimes pour couvrir les dépenses de l’application de la charte pour la réconciliation nationale dans son volet relatif au payement des indemnités et salaires pour les milliers de bénéficiaires de ses dispositions.

Lors de la promulgation, en 2006, du projet de l’ordonnance présidentielle portant exécution de la charte de la paix et de la réconciliation nationale, son texte original a fixé un nombre d’engagements financiers de l’Etat envers trois catégories, la première catégorie « la réinsertion dans le monde du travail ou l’indemnisation des personnes qui ont été sujets aux procédures de déblocage à cause des actes relatifs à la tragédie nationale.

La deuxième catégorie, des personnes ayant été indemnisées financièrement, concerne les familles qui ont perdu leur vie que se soit victimes de terrorisme ou bien disparus, ainsi que d’autres victimes que les investigations sécuritaires et judiciaires n’ont pu élucider la cause de leurs assassinats et l’identité de l’auteur.

La troisième catégorie concerne « les familles sinistrées dont l’un de ses membres a été impliqué dans des actes en rapport avec la tragédie nationale ». La charte elle-même a ouvert une porte pour comprendre d’autres catégories non stipulées à l’instar des femmes violées par les terroristes. D’autres catégories comptent bénéficier de l’indemnisation, à l’image des ex détenus, au Sahara, du front islamique du salut.

source : http://www.elkhabar.com/quotidienFrE...121&ida=124928