Un antibug dans les CPU ?

Florian Vieru | 01/10/2008 | 13:45:45

Cliquer ici pour agrandir

Des chercheurs à l’université du Michigan ont développé une technologie pour protéger l’environnement de travail des bugs qu’on trouve dans les processeurs. Avec chaque nouveau CPU vient un lot de bugs, ou erratas selon le jargon des constructeurs. Malgré des tests intensifs, de nombreux bugs se retrouvent dans les puces qui arrivent en boutique. Lorsque ces bugs sont trop gros pour être réglé par une simple mise a jour du microcode du processeur – généralement inclus dans un nouveau BIOS de carte mère - cela donne le cas d'école du bug Phenom.

L’idée des chercheurs serait de créer un moniteur, ou gardien sémantique et de l’intégrer dans le cœur des CPU. Ce gardien serait capable d’identifier un bug inconnu jusque-là, et de ralentir la machine durant quelques secondes pour éviter un crash. À l’heure actuelle, ce n’est que de la théorie sur un simulateur, mais l’équipe derrière cette invention entend bien faire des essais pratiques. Sur un cœur de processeur complet, ce gardien ne prendrait qu’un petit pour cent de l’espace total.

Si tout le monde n’est pas d’accord quant à l’efficacité de la chose, cela reste quelque chose a suivre, d’autant plus si on prend en compte une évolution destinée à utiliser de tels bugs pour des attaques. Des exploits – démonstrations – de telles attaques ont déjà été exécutés, que ce soit sur des AMD ou des Intel). Dans tous les cas, une technologie à suivre...

source : http://www.matbe.com/actualites/4846...-dans-les-cpu/