Après 20 ans de clandestinité à Paris
Il meurt dans l'anonymat

Triste fin que celle de cet homme arrivé en France dans sa fraîche jeunesse. Depuis 1988, il n'a jamais réussi à régulariser sa situation et donc à revenir au pays pour revoir sa famille. Il est décédé la semaine dernière à Paris sans le moindre papier prouvant son identité. Sans la compréhension du consul général qui a délivré les documents nécessaires au rapatriement de sa dépouille, il risquait d'être enterré anonymement dans un cimetière de France.

source : http://www.liberte-algerie.com/edit....20l%27anonymat