IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM


Affichage des résultats 1 à 8 sur 8
Share |

Discussion: Piratage de logiciels informatiques

  1. #1
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Piratage de logiciels informatiques

    Piratage de logiciels informatiques
    Microsoft siffle la fin du jeu
    mardi 30 septembre 2008
    par Abderrafiq KHENIFSA

    Mercredi dernier, Microsoft Algérie a organisé une rencontre presse informelle à Alger avec Aly Harakeh, manager de la BSA – Business Software Alliance - et spécialiste Microsoft en droit de la propriété intellectuelle pour la région Eastern Mediterranean qui comprend l’Afrique du Nord, Moyen-Orient et le Pakistan.

    « Quand un citoyen achète un ordinateur Ousratic et qu’il ne trouve pas de système d’exploitation original, c’est qu’il a été grugé », nous dit Samir Saïd, directeur général de Microsoft Algérie, en ajoutant que « Microsoft veux aider le développement de l’économie nationale par la mise en place de programmes d’aide aux entreprises, aux universités et au ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la Communication (MPTIC), car les TIC aujourd’hui sont le socle de la création de la richesse ». Pour sa part, Aly Harakey parle de « création d’un écosystème qui va aider à la création d’entreprises de développement de software et de services », en ajoutant que « nous devons éduquer nos consommateurs ». Samir Saïd dira dans le même sens qu’« il est inconcevable que des entreprises n’achètent pas leurs logiciels. Les utilisateurs doivent être conscients que c’est dans leurs intérêts d’avoir les originaux, car aujourd’hui, toute machine est connectée à l’Internet, et le fait d’avoir un logiciel original va lui permettre d’avoir des patchs et des mises à jour gratuites. Sa machine est plus sûre. » En 2005, 35 % des logiciels installés sur des PC dans le monde étaient illégaux (copies sans licence valable). Les pertes totales résultant du piratage de logiciels ont atteint les 34 milliards de dollars sur un marché en progression de 7 %. En Algérie, le piratage de logiciels a baissé pour atteindre, selon Aly Harakeh, 85 % en 2007 ce qui représente un manque à gagner certain pour les éditeurs de logiciels, ainsi que pour les distributeurs et développeurs algériens. Ce ne sont là que quelques-unes des conclusions de l’enquête annuelle internationale menée par IDC à propos du piratage de logiciels. Cette étude est commanditée par la BSA (Business Software Alliance), l’association internationale qui représente les principaux développeurs de logiciels dans le monde. Au-delà de l’aspect financier, le directeur général de Microsoft Algérie indiquera que « le consommateur doit être éduqué sur le respect et les avantages de la propriété intellectuelle. La loi doit être respectée car nous sommes lésés », en ajoutant qu’« en Algérie, il y a des lois qui protègent la propriété intellectuelle, mais il y a encore beaucoup de travail à faire ». D’un autre côté, Aly Harakeh soutient que « le piratage de logiciels ne touche pas seulement les éditeurs de logiciels internationaux. Il porte également préjudice aux distributeurs et sociétés informatiques algériennes ». En effet, selon le site de la BSA, « pour chaque dollar d’un logiciel vendu, 5 à 10 dollars supplémentaires sont dépensés en faveur de services locaux, d’entreprises de distribution et de fournisseurs d’accessoires, ce qui tend à prouver que les économies locales ont tout intérêt à lutter pour faire reculer le piratage ». Dans un autre domaine, Samir Saïd parle de développement et de mise à niveau des petites et moyennes entreprises, qui sont le socle du développement des pays émergents. Il dira à ce sujet qu’« en Algérie, il s’est vendu quelque 175 000 ordinateurs et que le marché croit de 10 à 15 % par an, et que le développement des PMI/PME va encore booster ce secteur ». La sortie de Microsoft et BSA sur le terrain est certainement liée à une opération « anti piratage » de grande envergure et une manière de relancer le débat sur le piratage lié à l’industrie du logiciel en Algérie. Il faut tout de même rappeler que l’ONDA – Office national des droits d’auteur - et BSA ont signé des protocoles d’accord concernant la collaboration mutuelle depuis 2000 pour la protection des droits d’auteur appliqués au logiciel et pour la lutte contre le piratage informatique.

    Post Scriptum :
    A savoir Pourquoi est-il essentiel de disposer d’une licence ? Le développement d’un logiciel implique un travail d’équipe qui associe les idées et les talents créatifs de programmeurs, de rédacteurs et d’artistes graphiques. Et comme la plupart des œuvres de création, telles que les livres, les œuvres musicales et les films, les logiciels informatiques sont protégés par la législation sur le droit d’auteur. Lorsque vous achetez un logiciel, vous ne devenez pas pour autant propriétaire des droits d’auteur. Vous acquerrez le droit d’utiliser le logiciel, assorti de certaines restrictions imposées par le propriétaire des droits, généralement l’éditeur du logiciel. Les règles précises en sont décrites dans la documentation jointe au logiciel : la licence. Il est absolument essentiel de bien comprendre ces règles et de les respecter. La plupart du temps, elles prévoient que vous êtes en droit d’installer le logiciel sur un seul ordinateur et d’en faire une seule copie de sauvegarde (utilisable si la copie d’origine est détruite). Si vous copiez, distribuez ou installez le logiciel d’une quelconque manière prohibée par la licence, que vous échangiez des disquettes ou CDs avec des amis et des collègues ou que vous participiez à une reproduction plus large, vous violez la législation en matière de droit d’auteur. De la même manière, si vous aidez une personne à réaliser des copies non autorisées, vous pouvez être considéré(e) comme responsable en vertu de la législation sur le droit d’auteur. Les conséquences juridiques mises à part, l’utilisation de logiciels copiés ou contrefaits signifie également :

    Cliquer ici pour agrandir une exposition accrue aux virus informatiques, aux disquettes corrompues ou à d’autres logiciels défectueux ;

    Cliquer ici pour agrandir l’absence de documentation, ou une documentation inadéquate, l’absence de garanties ;

    Cliquer ici pour agrandir l’absence d’assistance technique mise à disposition des utilisateurs titulaires de licences valables ;

    Cliquer ici pour agrandir l’incapacité de profiter de mises à jour de logiciels proposées aux utilisateurs titulaires de licences valables.

    (Source BSA)

    source : http://66.221.192.192/spip.php?article1034

  2. #2
    Red-Man Visiteurs

    Par défaut

    la flemme de tout lire ....mais bon je pense pas que le piratage mettra fin....LE PIRATAGE NE MEURT JAMAIS ! JAMAIS !

  3. #3
    Maverick - JUDAS Visiteurs

    Par défaut

    khalouna an3ichou en a rienCliquer ici pour agrandir

  4. #4
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    444
    Remerciements
    1
    Remercié 2 fois dans 2 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut

    sa c est de mauvaise augure surement l onda va s attaquer au cyber et au entreprise pour exiger un windows original il sont entrain de preparer l opinion public

  5. #5
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    1 779
    Remerciements
    2
    Remercié 23 fois dans 9 messages
    Pouvoir de réputation
    11

    Lightbulb

    Salam,

    C'est valable pour les grandes, moyennes et petites entreprises qui risquent d'être visitées par des organismes de contrôle. Pour le particulier c'est une autre histoire.

    Ceci dit c'est la bonne occasion pour que nos professionnelles se mettent à l'Open Source. Pourquoi acheter des licences Windows et une autre Microsoft office pour équiper des PCs desktop?

    La plus parts des utilisateurs de PC en milieu professionnel utilisent leurs machine pour écrire des documents et pour naviguer. Faut-il vraiment des machines ultra performantes, un OS qui consomme beaucoup de ressources aussi bien matérielles que financières et des logicielles de bureautique dont la licence couterait énormément pour des utilisateurs desktop?

    Certes des problèmes d'interopérabilité et de validation existent dans le monde Open Source mais elles existes autant que ça sinon plus dans les autres sphères. Pour les dépasser, il suffit de s'y mettre

  6. #6
    Red-Man Visiteurs

    Par défaut

    Genre si ils veulent faire des logiciel payant O_o toute façon personne ne va acheter :P

  7. #7
    Date d'inscription
    août 2008
    Messages
    8
    Remerciements
    3
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut

    Des gouvernements et pas n'importe lesquels (Belgique, Brésil, Croatie, France, Russie, Suisse ..) se mettent à l'open source (source), Microsoft elle même et pour la première fois de son histoire vient d'adopter une librairie open source (le JQuery).Pourquoi une entreprise algérienne devrait-elle acheter des licences?? serait-elle plus exigeante qu'un gouvernement, ou mieux encore, avec plus de thune??. Ceci est encore plus valable pour les particuliers.
    GNU/Linux fait tourner les plus grands noms d'internet, des gouvernements, des universités de renommée mondiale ... ça m'étonnerai qu'il n'arrive pas à satisfaire : une secrétaire, un comptable, un écolier, un internaute lambda, un conférencier, un agent de la poste o_O" ...
    "Personne ne va acheter" c'est peut être vrai pour les individus (doués d'une once de bon sens), mais nos chers dirigeants nous ont habitués à de belles surprises quand il s'agit de gaspiller l'argent publique.

  8. #8
    Date d'inscription
    février 2008
    Localisation
    Béjaïa
    Messages
    2 713
    Remerciements
    0
    Remercié 2 fois dans 2 messages
    Pouvoir de réputation
    15

    Arrow

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par assilabox Cliquer ici pour agrandir
    Salam,

    C'est valable pour les grandes, moyennes et petites entreprises qui risquent d'être visitées par des organismes de contrôle. Pour le particulier c'est une autre histoire.

    Ceci dit c'est la bonne occasion pour que nos professionnelles se mettent à l'Open Source. Pourquoi acheter des licences Windows et une autre Microsoft office pour équiper des PCs desktop?

    La plus parts des utilisateurs de PC en milieu professionnel utilisent leurs machine pour écrire des documents et pour naviguer. Faut-il vraiment des machines ultra performantes, un OS qui consomme beaucoup de ressources aussi bien matérielles que financières et des logicielles de bureautique dont la licence couterait énormément pour des utilisateurs desktop?

    Certes des problèmes d'interopérabilité et de validation existent dans le monde Open Source mais elles existes autant que ça sinon plus dans les autres sphères. Pour les dépasser, il suffit de s'y mettre
    Tout à fait, il est temps que nos entreprises surtout privées passent à l'Open Source.

    Des logiciels Open Source existent sous Windows pour ceux qui ne veulent pas changer de système d'exploitation. Il y a des gens qui utilisent des logiciels Open Source sans le savoir : genre Mozilla Firefox.

    Pourquoi acheter une licence Microsoft Office ou risquer d'installer une version ^^^^^ée dans les PC de sa société alors qu'Open Office existe en téléchargement libre sous Licence GNU/GPL et offre les mêmes performances que La Pack Office de Microsoft.

    Ce solutions Open Source sont même présentes dans plusieurs langues et l'on peut même les trouver en Arabe ... pourquoi forcer son employé à utiliser une version en français ou en anglais alors qu'il ne maîtrise que l'arabe (c'est juste un exemple).

    Il se peut que ce que nous débattons ici sur ce forum concernant l'Open Source n'a aucun intêret pour certains ... mais vous allez voir que ce sujet prendra de l'ampleur au point qu'en parlera à la télévision, à la radio et dans les médias.

    Les bokokos qui s'entêtent à continuer de se conditionner à la drogue du téléchargement illégal assumeront leurs résponsabilités.

    Bref, je ne suis pas là pour faire le policier mais lorsque j'ai rejoins ForumDZ, j'étais parmi les rares membres à parler d'Open Source ... d'ailleurs je remercie certains d'entre vous qui continuent à nourrir les catégories Linux et rédigent leur avis sur certains logiciels Open Source.

    On aura l'occasion de raprler des Install Parties. On pourra pieut être en organiser dans une ville en Algérie Cliquer ici pour agrandir

    Pour en savoir plus sur les Install Parties cliquez ici
    ça serait sympa comme évènement, beaucoup de geeks et de curieux viendront soit pour critiquer soit pour montrer leurs savoir faire et se vanter soit pour aider et partager Cliquer ici pour agrandir

    Allez salutations amicales

Discussions similaires

  1. Options informatiques
    Par epsilone dans le forum Etudes et enseignement
    Réponses: 20
    Dernier message: 03/07/2011, 20h47
  2. [Actualités] Selon le BSA, le piratage de logiciels baisse en France
    Par NewsBot dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/05/2010, 08h50
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 16/11/2008, 22h41
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 05/11/2008, 09h27
  5. Piratage De Logiciels
    Par dady dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/04/2008, 19h18

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon