DDR3, tension et X58 : ce n’est pas fini

Jeudi 9 octobre 2008 à 06:20

Cliquer ici pour agrandir
Nehalem

Il semblerait que le problème de tension limitant les DDR3 et sur plateforme Nehalem, ne soit pas lié au chipset, mais à la carte mère.

S’éloigner du design de référence
Selon plusieurs sources, il serait possible d’utiliser de la DDR3 rapide et demandant des tensions élevées en modifiant la carte mère. Nous ne connaissons pas la manipulation exacte, mais savons que des fabricants devraient sortir des modèles s’écartant du design de référence pour justement profiter de cette optimisation.

Pour rappel, nous vous montrions la semaine dernière une carte Asus qui disposait d’un avertissement signalant qu’aucune mémoire réclamant plus de 1,65 V ne pouvait être montée sur la carte (cf. « Nehalem, la DDR3 et l’overclocking »). Ce problème, qui est connu depuis la fin août (cf. « Le Nehalem ne gère pas plus de 1,65 V »), semblait avoir été résolu (cf. « Intel résoud les problèmes de tension du Nehalem »).

Comment faire la différence
Au final, il semblerait que la parade existe bien, mais qu’elle demande un effort supplémentaire de la part des fabricants. Sachant que le Nehalem sera une plateforme haut de gamme dans un premier temps, on doute que les fabricants fassent l’impasse sur cette modification. Les premières cartes mères (comme la P6T Deluxe d’Asus) pourraient être limitées, si les fabricants n’ont pas eu assez de temps pour concevoir et fabriquer des modèles utilisant cette solution. Reste maintenant à voir comment distinguer celles qui tolèrent des tensions mémoires supérieures à 1,65 V et celles qui ne le peuvent pas.

source : http://www.presence-pc.com/actualite...Nehalem-31729/