Elles ont été condamnées à 1,5 milliards d’euros d’amendes :
les filiales algériennes de Citibank, Société Générale, Bnp Paribas et ABC menacées - EXCLUSIF


Par sonia lyes , le 11/10/2008

Cliquer ici pour agrandir

L’inquiétude monte parmi les banques étrangères implantées en Algérie. En plus de la crise financière internationale qui va affecter leurs activités, elles devront faire face à une situation qui menace sérieusement leur avenir.

Selon des informations exclusives obtenues par TSA (tsa-algerie.com) de source bancaire, quatre grandes banques (Citibank, Bnp Paribas, Société Générale et ABC Bank) cumulent des condamnations judiciaires pour un montant total de 150 milliards de dinars (1,5 milliards d’euros) d’amendes pour non respect de la législation algérienne sur les changes. Les condamnations ont été prononcées après des dépôts de plainte de la Banque d’Algérie.

La Citibank est la plus touchée par cette situation, avec un total d’amendes de 100 milliards de dinars, soit un milliard d’euros. Les quatre banques ont introduit des appels, mais à chaque fois le procureur de la République s’est montré intransigeant en indiquant qu’il entendait mener ces affaires jusqu’au bout.

La période des bilans annuels approche. L’avenir de ces quatre banques dépend en grande partie de l’attitude de leurs commissaires aux comptes. « Il est clair que si le commissaire aux comptes nous demandais de provisionner ces sommes, nous serions obligés de fermer », reconnait le responsable d’une grande banque étrangère concernée par ces condamnations.


source : http://www.tsa-algerie.com/Elles-ont...es--_5027.html